7

Critique de Jujutsu Kaisen #8

par Sachiko-chi le lun. 5 avril 2021 Staff

Rédiger une critique
Plongeon dans le passé, mais tout n'est pas clair...

Nouveau tome de cette saga qui ne fait que grandir en popularité ! Si l’action me plait ainsi que son dynamisme, je dois avouer que la narration de ce tome m’a beaucoup dérangé…

Ce huitième tome est clairement coupé en deux !
Dans une première partie, on retrouve Yuji et Nobara qui affrontaient un fléau plutôt fort, puisque Megumi avait vaincu celui qu’il avait dû affronter. Je dois avouer que cette deuxième partie du combat m’a bien plu, parce qu’elle permet de vraiment mettre le personnage de Nobara en avant. Pour moi, elle est assez mise en retrait et ne montre pas tout son potentiel, et ici, le mangaka nous montre qu’elle est pleine de ressources, déterminée, et plus plaisante à suivre qu’elle ne le laisse paraître !
Yuji
en revanche ne montre pas tout ce dont il est capable, et c’est un peu dommage…

Avec ce tome, on assiste à la fin de ce combat, mais aussi à des réflexions intéressantes pour nos personnages. En effet le fléau va être touché par ce qu’il arrive à ses frères et va ressentir des émotions par rapport à leurs morts comme pourrait ressentir un être humain. Ici, ils viennent vraiment se poser la question sur les fléaux, est-ce qu’ils sont vraiment sans cœur ? Et pourtant, ils semblent bien plus proches des humains et de qu’ils peuvent ressentir.
Avant de passer à la deuxième partie, le mangaka nous développe encore un peu l’académie, et ce qui est je pense la suite du tournoi.
Mais ce n’est pas tout, un tome de Jujutsu Kaisen sans humour ce ne serai pas un tome de Jujutsu Kaisen. On a un droit à un petit chapitre plein d’humour, où une ancienne camarade de Yuji fait son entrée, et qui vient amener de la légèreté et de l’humour ce tome. Mais cela nous amène à toujours apprécier plus notre protagoniste, il reste impulsif mais pas stupide, et ça reste vraiment un point intéressante ! J’espère en tout cas, que cette histoire ne s’arrêtera pas là, et que l’on en saura un peu plus sur cette avancée !

A partir de là, on attaque la deuxième partie de ce tome, qui m’a un peu largué en route ! Sans que l’on soit prévenu d’entrée, on le découvre au fur et à mesure... Mais en fait, on est en plein récit du passé ! En effet, on retrouve Gojo à l’époque où il était élève à l’académie, et qui part en mission avec le fameux Geto, lui aussi élève à cette époque. Puisque aujourd’hui il est devenu maître des fléaux, et qu’il est passé de l’autre côté. Ils sont tous les deux envoyés en mission pour qu’une jeune fille puisse procéder à un rituel où elle doit fusionner avec Tengen.
Cette partie-là du passé est intéressante d’un côté puisque l’on découvre des personnages puissants durant leurs études en tant qu’exorciste. Je pense va nous mener à quelques explications sur notamment le virement de bord de Geto. Et en même temps, ces chapitres m’ont un peu largué… Deux organisations nous sont citées à plusieurs reprises, mais je ne comprends pas trop encore leur but… Ou encore d’autres personnages qui sont montrés mais que je n’arrive pas à replacer dans le moment présent. J’espère que dans le prochain tome, le brouillard va se lever, et que je vais pouvoir comprendre tout ce qui s’est passé ou du moins ce qui se passe.
La compréhension mise de côté, on a un récit et des dessins qui sont vraiment dynamiques, et qui font la force du titre. Peu de temps morts, avec pas mal de combats dans le passé contre notamment une organisation. Mais ceux -là montrent que Geto et Gojo, déjà à cette époque étaient vraiment pas des personnages à prendre à la légère !


Le mangaka a aussi un schéma narratif intéressant, il arrive à garder un bon équilibre entre son récit sombre, dur et l’humour qu’il arrive à glisser, qui vient presque se poser avec incompréhension pour nous lecteur, et on se dit : c’est pas le moment !
J’espère que le prochain tome va me permettre de mieux comprendre les événements, parce que c’est prenant comme récit, mais pas très compréhensible pour le moment !

En bref

Un nouveau tome intéressant mais qui m'a un peu largué, parce que je ne comprends pas tout à ce plongeon dans le passé, et qui s'est glissé sans être prévenu. C'est toujours dynamique et prenant, mais difficile de saisir tout ce qui se passe !

7
Positif

Des dessins très sympathiques

Des personnages intéressants

Nobara qui se dévoile

Une réflexion intéressante sur les fléaux

Plongeon dans le passé avec Geto et Gojo, où on se rend compte de leur puissance

Bon équilibre entre ambiance sombre et ambiance légère

Récit dynamique

Negatif

Le passé qui arrive comme ça m'a largué

Yuji qui n'est pas beaucoup mis en avant

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (123)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Jujutsu Kaisen
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)