7

Critique de I Fell in Love After School #2

par Sachiko-chi le lun. 26 avril 2021 Staff

Rédiger une critique
Kao et Kuze se rapprochent, mais on ne laisse pas Kiryu dans un coin !

Si le premier tome m'avait pas mal emballé celui-ci un peu moins. Il prend une direction beaucoup trop classique par rapport à ce qui m'était proposée dans le précédent.

Dans ce tome 2, on retrouve Kuze directement qui a rejoint l'équipe de volley. Donc on suit un peu leurs entraînements ce qui est appréciable dans un shojo, parfois le côté sport passe à côté. Kao est toujours dans le rôle de la manager de l'équipe mais ce n'est pas l'élément central. Si j'avais beaucoup apprécié ce personnage et que je la trouvais très agréable et différente de ce que l'on avait habituellement. Malheureusement dans ce tome, elle est tombée dans les travers des shojos classiques, il n'y a plus vraiment cette relation chien-chat que je trouvais plutôt sympathique. Ici, elle se rend compte des sentiments qu'elle a pour Kuze, et elle se formalise sur l'utilisation du prénom, certes au Japon c'est tout un monde, mais quand même ! Donc nos deux personnages se rapprochent, et se côtoient un peu plus, notamment lors de révisions en dehors du lycée.

Mais ce n'est pas tout, puisqu'il faut prendre en compte dans cette équation la présence de Kiryu. Un autre membre du club de volley et meilleur ami de Kuze, qui ne se cache pas de son attirance pour Kao. Cette dernière bien évidemment n'en remarque rien, mais entre nos deux personnages masculins une mini-guerre s'est enclenchée. Rien n'est vraiment dit, c'est seulement sous-entendu, chacun passant du temps avec Kao, rougissant à certains propos, et Kuze surtout ne lésinent pas sur les moyens pour piéger Kiryu et passer le plus de temps possible avec Kao. Heureusement tout est fait dans la bienveillance, cela reste gentillet et j'espère que cela ne va pas leur faire casser leur amitié. Je trouverai vraiment dommage qu'ils se disputent pour une fille, mais ils semblent très bien s'entendre, et cela semble continuer. Bien entendu ce que je craignais dans le précédent, se concrétise ici, on aura bien droit à un triangle amoureux entre ces trois personnages. Bien que Kao ne soit attirée que par Kuze et ne porte aucune attention à Kiryu, si ce n'est avoir une bonne entente avec lui, le trouver sympathique et apprécier sa présence.

Dans ce tome, la mangaka ne développe pas plus en profondeur ces personnages. Elle travaille beaucoup sur les sentiments de Kao et la mise en place du triangle amoureux, sauf si elle a prévu un retournement de situation de fou, mais je n'y crois pas trop. Les membres du club de volley suivent un entraînement spécial dans un camp, d'ailleurs que ce soit le club masculin ou féminin. J'ai bien apprécié cette référence à plusieurs reprises, j'espère que le club de volley féminin servira un peu plus le récit à l'avenir, ça pourrait vraiment être un point intéressant. Et j'espère aussi que le frère de Kao reviendra sur le devant de la scène, parce qu'on l'a très peu vu. Il y a tout de même beaucoup d'humour qui se dégage du titre et ce n'est vraiment pas désagréable, surtout la scène de fin, qui se pose en cliffhanger très comique. J'ai bien hâte de lire la suite !

En bref

Un deuxième tome qui se lire et découvrir, mais qui prend une direction un peu plus classique que le premier. Les personnages sont toujours aussi agréables, mais le triangle amoureux se forme vraiment. La mangaka met l'accent sur les sentiments de Kao avant tout dans ce tome, et elle développe pas mal le travail sur le sport qui n'est pas si mal !

7
Positif

Des personnages attachants

Des dessins agréables

Le sport bien mis en avant

Beaucoup d'humour

Clubs de volley masculin et féminin

Une bonne entente entre Kiyu et Kuze

Negatif

Mise en place d'un triangle amoureux

Kao qui se rapproche des héroïnes shojo classiques

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (151)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de I Fell in Love After School
Boutique en ligne
6,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)