8

Critique de Otome Game #1

par Sachiko-chi le jeu. 29 avril 2021 Staff

Rédiger une critique
Réincarnation dans un jeu de drague ? C'est plaisant, à condition d'être devenue le bon personnage !

C’était un titre que j’attendais beaucoup, parce que le principe me plaisait énormément, et je suis vraiment contente de voir de plus en plus de isekai avec une fille pour protagoniste. Cela limite le fan-service à outrance et c’est plaisant de pouvoir découvrir un nouvel univers.

Donc ici, le titre Otome Game porte bien son nom ! En effet, un otome game est un jeu de drague généralement pour les femmes (mais ce n’est pas impossible que des hommes y jouent aussi), où le joueur incarne une héroïne et qui doit faire battre le cœur des messieurs. Un type de jeu plutôt présent au Japon, assez peu répandue chez nous, mais on commence à avoir le marché qui se développe pas mal, notamment grâce au très connu Amour Sucré, qui avait sa petite révolution à son époque.

Pour la petite anecdote, donc revenons-en à notre histoire ! On rencontre le personnage de Katarina, une jeune noble de 8 ans, qui en fait s’est réincarnée. Avant c’était une japonaise, qui lisait des mangas, jouait aux jeux vidéos, mais elle a eu un accident de la circulation et est décédée. Sauf que sa réincarnation s’est faites dans un monde qui ne lui est pas totalement inconnu, en effet, elle est envoyée dans le dernier jeu vidéo auquel elle a joué et c’était justement un jeu de drague où l’héroïne est une femme.
Donc autant vous dire que le synopsis m’a complètement emballé, et qu’il avait tout pour me plaire. Bien entendu ça n’a pas loupé, j’ai beaucoup aimé ce premier tome, sauf qu’il m’aurait fallu le deuxième pour enchaîner la lecture.

Ce premier tome est clairement introductif et son point négatif est là, c’est qu’il est trop introductif. Son rythme est assez lent, il n’y a pas beaucoup d’action et de rebondissements. En même temps que Katarina, on découvre tous les personnages de cet univers, à commencer par elle. Quand elle se penche sur l’histoire du jeu, elle se retrouve dans la peau de la rivale héroïne et au niveau du dénouement de l’histoire, aucune fin heureuse n’est prévue.
A chaque rencontre avec un nouveau personnage, elle se penche sur l’histoire, et essaie de trouver la meilleure solution pour échapper à son destin et s'offrir un happy ending.
Sur ce premier tome, on la suit de l’âge de 8 ans jusqu’à ses 15 ans, qui signe aussi son entrée à l’école de magie et l’arrivée de la dite héroïne du jeu vidéo, ça confirme encore une fois que c’est vraiment introductif. L’histoire va sûrement mieux se lancer dans le prochain, et être un peu plus dynamique.

On découvre un univers plutôt occidental dans un univers de nobles, où les mariages arrangés étaient encore à la mode, c’est en effet ce que va découvrir notre protagoniste.
En même temps qu’elle, on va découvrir tous les personnages, que ce soit les quatre prétendants Geordo, Atlan, Keith ou encore Nicol. Ce sont des personnages que j’ai apprécié de découvrir, ils ont chacun leur affinité avec Katarina, et on découvre en même temps tranquillement leur caractère à chacun. On s’attache à eux tout doucement, et notre protagoniste passe du temps avec chacun d’entre eux pour justement faire en sorte que son scénario se termine bien. Pour le moment aucune préférence ne ressort, ils ne sont pas assez développés pour vraiment faire son choix. Mais on voit que ces garçons se sont attachés à notre héroïne à la fin du tome.

Mais Katarina, pour une méchante rivale, s’en sort plutôt bien, elle est super agréable à suivre, drôle, un peu gauche et n'a pas du tout un rôle de petite fille hautaine et j'ai trouvé que ça faisait d'elle une héroïne pas forcément originale mais tellement plus sympathique. Elle a tout de même réussi à changer les choses, du moins à sa petite échelle. Tout d’abord de par les réactions des garçons sur certains points, mais aussi par les deux jeunes filles avec qui elle arrive à se lier d’amitié. Mary et Sophia sont deux jeunes filles qui se posent normalement comme des rivales dans le jeu, mais elle a su changer la donne et s’entendre mieux avec. Elles deviennent proches et même des amies avec lesquelles elle peut échanger et partager des moments.
Tous ces personnages sont différents, ils viennent se compléter et former un groupe super intriguant et plaisant à suivre !

En tout cas pour ce premier tome , il y a vraiment une super ambiance qui se dégage, donc je me demande comment les événements vont tourner pour nos personnages. Et surtout qu’est-ce que l’arrivée de l’héroïne va déclencher pour que cette histoire puisse durer !

En bref

Un premier tome qui m'a vraiment emballé ! Le rythme assez lent et l'ambiance introductive a un peu alourdit l'ambiance, mais tout n'est pas joué, la suite sera sûrement bien meilleure ! Les personnages présentés sont vraiment super agréables à suivre et découvrir. Katarina est une héroïne vraiment très sympathique, hâte de pouvoir lire la suite !

8
Positif

Des dessins très sympathiques

Des personnages tous différents et super agréables

Une héroïne qui n'a pas le beau rôle mais qui arrive à changer la donne

Les personnages sont un peu travaillés

Évolution des personnages

Un univers bien posé

Des scènes qui sont vraiment drôles

Une idée plutôt originale

Negatif

Le rythme du tome assez lent

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (151)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)