Quand l'ex s'en mêle !

Alors qu'on se rapproche inéluctablement de la fin, l'autrice poursuit sa tendre bluette avec toujours autant d'aventures rocambolesques et de rebondissements mélodramatiques mais dans la bonne humeur !

Quand on a déjà lu un titre de Yoko Kamio, on reconnait bien vite les ficelles qu'elle va tirer pour faire avancer son histoire. Ici, avec l'arrivée du premier amour d'Haruto, forcément on savait que ça allait finir en rebondissements plus farfelus les uns que les autres pour tenter de nous arracher une petite larme d'un côté et de faire durer avant qu'ils puissent être enfin ensemble normalement. A croire que l'autrice s'ennuie quand il n'arrive pas un drame aux héros ^^!

Cependant, j'ai trouvé que dans l'ensemble elle s'en tirait bien. Certes comme par hasard Amei est malade, comme par hasard elle ne parvient pas à oublier Haruto, comme par hasard elle s’immisce entre lui et Oto. Mais pour une fois, les personnages gèrent bien la chose. Haruto reste franc et honnête. Oto ne démarre pas sur les chapeaux de roues et lui fait confiance. C'est donc moins pire que je le craignais, même si son petit séjour à l'étranger était quand même bien exagéré. Je trouve cependant que l'autrice exagère moins que dans sa première série, notamment parce qu'elle a su créer une confiance entre les deux héros et qu'elle les fait communiquer, ce qui est bien plus dans l'air du temps. C'est bien qu'elle ait évolué positivement.

Du côté de l'intrigue générale, la mangaka commence à boucler un à un ses dossiers en vu de la fin. L'ex d'Oto, c'est réglé. L'ex d'Haruto aussi désormais. Haruto a rencontré les parents d'Oto avec plus ou moins de succès. Reste probablement pour les prochains tomes, les propres parents d'Haruto. J'ai hâte de voir ce que ça va donner. La mère d'Oto est bien givrée, elle. Heureusement que son père plus terre à terre compense. J'ai d'ailleurs été surprise par la tranquillité et de charisme de celui-ci. Il m'a bien plu.

Du côté des personnages secondaires, malheureusement bien trop oubliés dans cette histoire, l'autrice pense à montrer comment va Tenma. Elle fait également un tout petit peu avancer Airi et Kaito. Tout est en bonne voie.

En bref

Tout en ne révolutionnant pas le genre, Yoko Kamio continue à nous faire vivre de folles aventures bien rocambolesques avec cette nouvelle génération d'élèves d'Eitoku. C'est drôle et tendre à la fois, mais surtout ça fait plaisir de voir que la mangaka a su évoluer et propose ainsi des personnages plus à l'écoute. On aime.

6
Positif

Une comédie romantique classique mais drôle

Des rebondissements perchés

Une mangaka qui a évolué dans son approche du mélodrame

Un couple à l'écoute

Negatif

Les personnages secondaires oubliés

Des tics de narrations prévisibles chez l'autrice

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (538)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Hana nochi hare - Hana yori dango next season
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)