8

Critique de La fée assassine

par ginevra le jeu. 13 mai 2021 Staff

Rédiger une critique
Un terrible drame familial

Noël 2006, mais que s'est-il donc passé pour que Fanny ait tué sa sœur jumelle adorée Tania et sa mère? Pour tenter de la défendre, son avocat a besoin de tout savoir sur elle et sa famille. Commence alors un long récit d'une jeunesse entre rires et larmes.

Sylvie Roge décrit d'une façon implacable l'histoire d'une relation toxique entre une femme et ses filles. Elle n'en voulait pas et les rend responsables du départ de leur géniteur, l'homme qu'elle aimait. Vu le monstre d'égoïsme qu'est Cécilia, je suis étonnée qu'elle n'ait pas choisie l'avortement ou la naissance sous X. Les liens privilégiés entre jumeaux ont souvent été mis en scène au cinéma, dans les romans ou dans les bandes dessinées sur des scénarios qui vont du pire au meilleur. Les dessins d'Olivier Grenson sont superbes. Les personnages sont expressifs et bien caractérisés. La colorisation en tons grisâtres hormis quelques touches de rouge, bleu ou jaune par moments ajoute à la tristesse de l'histoire racontée.

Je crois qu'aucun lecteur ne peut rester insensible à cette histoire dramatique qui permet de relativiser les petites dissensions familiales classiques dans nombre de familles. Cœurs sensibles, abstenez-vous de cette lecture ou prévoyez une boite de mouchoirs à portée de main!

En bref

Un drame familial absolu qui ne peut laisser aucun lecteur indifférent. Cœurs sensibles, abstenez-vous de cette lecture ou prévoyez une boite de mouchoirs à portée de main!

8
Positif

histoire prenante

dessins fins

colorisation aux tons grisâtres.

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (2015)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
22,50€
Boutique en ligne
22,50€
Boutique en ligne
22,50€
Boutique en ligne
22,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)