9

Critique de Nautilus #1

par damss le dim. 16 mai 2021 Staff

Rédiger une critique
Quand Rudard Kipling croise Jules Verne

Tout commence par un homme, sous l’eau dans un scaphandre, une épave d’un paquebot devant lui, puis un sous-marin et un grand cri…. La suite devra attendre au moins le second tome puisque les auteurs nous ramènent quelques mois plus tôt afin de comprendre comment tout cela est arrivé. Début du XXème siècle, l’Inde, on découvre un agent secret, Kim, Le Kimball O’Hara de Kipling pour les connaisseurs, qui tente de percer un secret savamment gardé. Son enquête va le mener sur un paquebot qui va être détruit, entraînant au fond des océans la seule preuve d’une conspiration à grande échelle. Accusé à tort, Kim n’a d’autres moyens que de fuir et tenter de retrouver une légende, une fable, Némo, le capitaine de Jules Verne pour les intimes.

Côté scénario, l’auteur, il le précise lui-même dans sa postface a été bercé par ses lectures de Kipling et Verne et a voulu créer une histoire qui puisse leur rendre hommage en mêlant savamment leurs deux univers. C’est ainsi que va naître sous nos yeux la rencontre improbable de Kim et Némo. Mais pour arriver à cela, le scénariste construit tout un univers avec de nouvelles règles, de nouvelles forces en présence qui permettent de rendre cette histoire plausible et apporte un intérêt supplémentaire à cette histoire. On suit Kim dans sa fuite, entre rebondissements et révélations, on essaie de mieux le connaître, comprendre ses motivations… Les dernières pages sont l’aboutissement de son périple, mais arrivera-t-il au bout de son objectif, éviter la guerre entre les britanniques et les russes ?

Côté dessins on retrouve un trait plutôt réaliste, avec des visages bien détaillés mais aussi des décors travaillés avec quelques plans larges permettant de bien situer l’action ou encore d’accentuer un évènement. L’auteur semble plutôt à l’aise et le rendu des scènes d’actions permet de bien rendre compte de ce qu’il s’y passe. La colorisation est plutôt terne mais colle bien à l’atmosphère et au récit.

J’ai apprécié être entrainé sur les pas de Kim, retrouver Némo et son Nautilus. Cette histoire m’a rapidement séduit et intrigué. Le rythme est bien dosé et le personnage de Kim est plutôt bien développé. Les dessins collent bien au récit et les bonus de fin d’albums sont très appréciables. On a quelques dessins des personnages principaux mais aussi un magnifique portrait de Némo ou encore du Nautilus. Un très joli moment d’évasion qui m’a rappelé mes escapades avec Jules Verne, vivement la suite.

En bref

J’ai apprécié être entrainé sur les pas de Kim, retrouver Némo et son Nautilus. Cette histoire m’a rapidement séduit et intrigué. Le rythme est bien dosé et le personnage de Kim est plutôt bien développé. Les dessins collent bien au récit et les bonus de fin d’albums sont très appréciables. On a quelques dessins des personnages principaux mais aussi un magnifique portrait de Némo ou encore du Nautilus. Un très joli moment d’évasion qui m’a rappelé mes escapades avec Jules Verne, vivement la suite.

9
Positif

Un mariage Kipling/Verne qui fonctionne

Une bonne intrigue

Un bonus graphique en fin d'album

Negatif

damss Suivre damss Toutes ses critiques (939)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)