6

Critique de Honey Come Honey #8

par Tampopo24 le ven. 21 mai 2021 Staff

Rédiger une critique
Tolérance et bienveillance

Honey come Honey ne sera jamais une série qui révolutionnera le genre et cependant elle parvient toujours à me faire passer un bon moment grâce à la grande bienveillance des personnages et à la relation saine et positive qu'ils ont développée au fil des tomes, en cela peut-être peut-on dire qu'elle tire son épingle du jeu. 

Dans ce nouveau tome, l'autrice nous embarque dans un tome de transition doux et tranquille plein de bons sentiments. Pour relancer son récit, Yuki Shiraishi invente un complication inattendue : le père de Mitsu est malade, hospitalisé et doit se faire opérer. Elle décide donc de rester auprès de ses parents tandis que Kumagaya doit lui rentrer. Ainsi séparés, ils vont découvrir l'amour à distance. 

Une fois de plus avec ses deux âmes pures, tous ces événements se transforment en belle leçon de vie. Kumagaya apporte un soutien inconditionnel à Mitsu et celle-ci ose s'appuyer sur lui dans l'adversité, cela donne une relation saine, positive et très équilibrée que j'ai beaucoup aimé continuer à découvrir, surtout avec la nouvelle dynamique imposée par leur relation à distance. 

C'est mignon tout plein de les voir discuter en visio, de les voir échanger ainsi des moments banals tout doux comme un vrai petit couple. C'est classique mais très bien fait, donc efficace. L'autrice cherche cependant à ajouter un peu de piment une fois de plus avec l'intervention d'une des meilleures amies de Mitsu, qui par son allure un peu garçonne va susciter une pointe d'inquiétude chez Kumagaya. Cependant comme toujours tout est bien qui finit bien et la mangaka en profite pour mettre en avant la belle tolérance et ouverture d'esprit de celui-ci, qui met à l'aise cette jeune fille homosexuelle en la mettant à pied d'égalité avec lui sur le plan amoureux, ce que j'ai beaucoup aimé. 

On retrouve vraiment toujours des valeurs saines et positives dans ce titre, que ce soit dans la relation équilibrée des héros où ils s'écoutent toujours l'un l'autre, s'épaulent et n'imposent jamais leur désir à l'autre, que dans leurs relations extérieure. C'est le cas quand Mitsu parle ouvertement de ses désirs à ses amies qu'elle retrouve le temps d'une sortie. C'est le cas aussi avec la découverte de son amie lesbienne. Ici, j'ai aimé le naturel avec lequel des sentiments pour une personne du même sexe sont traités. C'est avec ce genre d'oeuvre que peut-être enfin une plus grande tolérance sera possible dans un pays aussi rigide que le Japon. 

La série cependant reste très classique et nous avons droit à nombre de passages obligés, comme le père qui adore sa fille et ne veut pas s'en séparer, la fausse mise en danger du héros avec un faux rival, ou encore la célèbre fête de la Saint-Valentin. Il y a cependant toujours un petit twist bienvenue. Dans le cadre de cette fête par exemple, on se retrouve avec deux héros cherchant à se faire plaisir mutuellement et pas juste une fille offrant ses chocolats au garçon qu'elle aime. Ça fait plaisir de voir une telle réciprocité. 

En bref

Honey come honey reste donc un shojo vraiment sympathique à lire, où la romance lycéenne est à la fois pure, classique mais pleine de belles promesses par sa positivité et sa relation sainte. L'autrice offre de beaux messages à ses lecteurs, des messages de tolérance, de bienveillance et d'écoute de l'autre. J'aimerais lire plus de romances lycéennes de cet ordre.

6
Positif

Des messages de tolérance, de bienveillance et d'écoute de l'autre

Une romance saine

Des moments choupis

Negatif

Une romance lycéenne assez classique dans son déroulé avec nombre de passages obligés

Cela reste un titre assez léger

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (588)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Honey Come Honey
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)