7

Critique de #Cooking Karine #2

par Tampopo24 le sam. 22 mai 2021 Staff

Rédiger une critique
Quand on rate, ça veut dire qu'on a tenté sa chance.

Cooking Karine est l'un de ces titres jeunesse ultra pêchu qui met du baume au coeur en le lisant et qui transmet de belles valeurs. Par contre, en le lisant en étant adulte, je suis forcément un peu moins enthousiaste que le serait un jeune lecture dont il est plus la cible, car c'est archi classique et léger pour moi ^^! 

Je reconnais cependant qu'avec ce deuxième tome sur trois, l'autrice tente de donner un peu plus de consistance à son titre. Elle développe à la fois des adversaires plus convaincants avec un vrai background et le caractère de l'héroïne, qui a beau être toujours positive traîne aussi quelques casseroles. 

Le premier chapitre s'articule autour de la famille de Karine. Celle-ci vit seule avec sa mère après avoir perdu un père assez excentrique. Sa mère a du mal à se relever de cette perte et surprotège un peu trop sa fille. Elle a donc du mal à comprendre son engouement pour ce concours. C'est l'occasion pour l'autrice de mettre en avant la difficulté pour le parent survivant à faire son deuil et à élever seul son enfant surtout quand il a encore bien des peurs, notamment en lien avec la mort de son conjoint. C'est classique mais assez touchant. Mais l'autrice ne s'arrête pas à ces idées noires, elle aborde surtout cette question pour mettre en avant l'idée qu'il faut mieux échouer après avoir essayé que de n'avoir rien tenté. Elle prône donc l'esprit d'aventure comme le revendique Karine depuis le début et ça fait chaud au coeur !

On enchaîne ainsi tout azimut sur les nouvelles adversaires de notre héroïne : d'abord une newtewbeuse virtuelle, puis une newtewbeuse vorace, toutes deux archi-célèbre. L'occasion de montrer encore la force de caractère de l'héroïne, sa persévérance et son amour de la cuisine. Le titre dégouline ainsi toujours de bons sentiments. C'est frais et plein de bonne humeur avec cette héroïne qui carbure à 100 à l'heure. C'est léger et un peu foufou mais ça ne s'arrête pas là, le titre défend aussi de jolies valeurs comme le fairplay, l'amour de son prochain, l'écoute ou encore la solidarité. Ça fait du bien !

Mais pour revenir à ces rivales, chacune permet à Karine d'avancer car le focus de ce tome est vraiment là-dessus. L'autrice cherche vraiment à rendre Karine plus pro tout en restant elle-même. Pour le moment, elle s'était montrée un peu égoïste, maintenant elle se tourne de plus en plus vers les autres, que ce soit sa famille, ses amis, ses rivales ou ses abonnées. Elle sort ainsi grandie de toutes ses épreuves, sans perdre pour autant ce qui fait d'elle celle qu'elle est et qu'on aime. C'est une jolie leçon à tirer.

L'autrice nous en propose d'autres également un brin plus sombres. En effet, elle propose une critique assez sévère du monde des réseaux sociaux dans laquelle j'ai reconnu certains travers bien réels. Elle critique ainsi la spirale noire de la popularité, avec son désir à outrance d'avoir toujours plus d'abonnés, ce qui fait faire n'importe quoi et nous bouffe. Elle évoque aussi la peur de l'échec, de l'abandon, de la perte d'abonnés car le newtewber (ou le blogueur où n'importe quel membre d'un RS) se définit par ça. C'est dur mais réaliste. Puis elle élargit encore le débat, en interrogeant sur ce désir qui peut pousser certains à changer pour plaire à tout prix aux autres, en suivant leurs demandes. Est-ce bien sain tout ça ? Est-ce souhaitable ?

En bref

Donc sous ses dehors de titre léger, Cooking Karine est aussi un titre moderne qui aborde des sujets de société pertinents, surtout pour les jeunes lecteurs de plus en plus accros aux réseaux sociaux. C'est pertinent. L'autrice n'oublie cependant pas de nous divertir également grâce à une héroïne dont la fraicheur, la naïveté, la gaité et la spontanée s'oppose avec justesse au regard calculateur des adversaires en face. On aime.

7
Positif

Une joie de vivre communicative

Des valeurs positives

Une critique du monde des réseaux sociaux

Negatif

Un titre très jeunesse destiné à un public amateur du genre

Une héroïne survoltée

Une narration qui avance tout azimut

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (588)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de #Cooking Karine
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)