7

Critique de Death Note - Short stories

par Niwo le ven. 4 juin 2021 Staff

Rédiger une critique
Un bon complément à l'histoire principale

Bien que je ne sois pas spécialement fan des histoires courtes, lorsque j'ai vu l'annonce de Kana à propos de « short stories » de Death Note, je n'ai pas pu m'empêcher d'y jeter un coup d'oeil. Et, bien qu'elles ne changent pas toute ma vision de l’œuvre, ces petites histoires permettent de découvrir quelques nouveaux détails sur l'univers du Death Note.

Bien souvent, ce genre de « hors-série » ne sont pas écrits et dessinés par les auteurs originaux. Mais étant donné que ces différentes petites histoires ont été publiées distinctement au Japon dans le Jump Square, nous avons le plaisir de retrouver notre duo.

Nous avons donc droit à cinq histoires, plus ou moins courtes et quelques gags en 4 cases.Chacune d'elles étant indépendante des autres et n'ayant pas le même intérêt. Nous allons donc, tout d'abord, découvrir ces histoires une par une et je donnerai ensuite mon ressenti global.

C Kira, première apparition dans le Weekly Shônen Jump N°11 en 2008

Après la disparition de Kira -sa mort n'ayant visiblement pas été rendue publique-, un autre Death Note semble être en circulation. En effet, de nombreuses personnes supplient Kira de mettre fin aux souffrances de leurs proches hospitalisés (personnes âgées, maladies incurables...) et voient leur vœu exaucé.

Cette petite histoire va nous permettre de découvrir durant une cinquantaine de pages, la vie après Kira et L. Et notamment la question que je me posais personnellement : Y aura-t-il d'autres possesseurs de Death Note ? Je ne vais pas entrer dans les détails pour éviter de spoiler vu la longueur de cette histoire, mais je trouve qu'ils ont bien fait de l'écrire. Elle permet d'assouvir ma curiosité notamment et me replonger dans ce cruel univers durant quelques instants.

Et elle n'est ni idéaliste ni pessimiste, ils n'ont pas eu la prétention de recréer un « Kira », quelqu'un de suffisamment charismatique pour l'égaler, ce qui m'aurait valu de la frustration étant donné le peu de pages accordé à C Kira.

A Kira, publié dans le Jump Square N°3 en 2020

Dans A Kira, nous suivons un nouveau détenteur de Death Note tout à fait différent de la précédente histoire. Minoru Tanaka est un jeune lycéen qui n'aime pas étudier mais qui arrive toujours premiers aux tests de QI de son établissement. Lorsqu'il rencontre Ryûk, il lui demande de lui laisser deux ans avant de revenir avec le Death Note pour qu'il puisse mettre au point un plan.

Il va avoir une idée inattendue, celle de vendre le Death Note aux enchères... Et trouver un moyen de ne pas se faire prendre. Personnellement, j'ai davantage aimé cette histoire-ci. Je la trouve plus aboutie et contrairement à la première où l'identité de C Kira était inconnue, ce n'est pas le cas ici. Et ça apporte un plus car on prend plaisir à suivre le personnage.

En ce qui concerne son intérêt, je dirais que c'est une histoire à prendre indépendamment de l'histoire originale. Je me serais bien vu suivre ses aventures pendant plus de temps, surtout que Near se fait désormais appeler L, ça aurait pu donner un résultat sympa sur quelques tomes.

Gags en 4 cases

Concernant les gags en 4 cases, publiés respectivement dans l'Akamaru Jump 2004 Spring/Summer, Akamaru Jump 2005 Winter/Spring et Shônen Jump GAG Special 2005, ils sont drôles mais sans plus. Ce n'est pas forcément mon type d'humour non plus et c'est un peu basique mais pour les fans de la série, c'est un petit plus appréciable.

L – One Day et L – The wammy's house, publiés dans L File N°15

L – One Day : Dans cette histoire très courte de quelques pages seulement, nous retrouvons L dans son quotidien. Comment Watari l'aide pour se doucher, s'habiller et l'épauler quand il en a besoin... C'est assez intéressant parce que vu le personnage, j'avoue m'être déjà demandé comment il faisait ce genre de choses. Cela permet aussi de l'humaniser, même si, vous vous en doutez, il ne fait rien comme tout le monde.

L- The wammy's house : Dans cette deuxième petite histoire au sujet de L, nous le voyons lors de son arrivée dans l'établissement de Mr.Wammy alias « The Wammy's house » et comment il en est venu à enquêter sur des affaires de meurtres. Une fois de plus, j'apprécie grandement le fait qu'on en apprenne davantage sur lui, bien que ce soit uniquement durant quelques pages.

Tarô Kagami, première apparition dans le Weekly Shônen Jump N°36 en 2003

Dans cette dernière histoire, nous suivons un jeune garçon de 13 ans, Tarô Kagami. Ryûk va encore faire tomber son Death Note qui va se retrouver entre les mains du jeune homme. Il l'utilise comme un journal intime mais va très vite se rendre compte que les gens dont il note les prénoms dessus meurent. On découvre ici ce que peut donner le Death note dans les mains d'un enfant, qui n'est pas encore influencé par une envie de pouvoir.

Cette histoire a été imaginée avant le Death Note que l'on connaît, on sent qu'elle est moins profonde, moins sombre que le dessein de Light Yagami. Moi qui ne m'intéresse pas forcément aux origines des mangas -du moins, de moi-même-, c'est très agréable d'avoir une ébauche du travail de mangaka, lorsqu'ils doivent présenter leurs projets à leur responsable éditorial et espérer une publication. D'autant plus quand on constate dès les premières pages les différences.

Conclusion globale

Death Note Short Stories nous replonge dans ce magnifique univers sous différents points de vue, suffisamment développés pour y trouver de l'intérêt sans pour autant traîner en longueur. C'est par ailleurs un mélange subtil entre découverte de nouveaux personnages et révélations sur certains qu'on prend plaisir à revoir.

Je n'irais pas jusqu'à dire que c'est un « must have », mais ceux qui ont apprécié Death Note sauront y trouver de l'intérêt. D'autant plus qu'on découvre quelques détails sur ce qu'il s'est passé après le départ de Kira. Et le fait de retrouver Takeshi Obata et Tsugumi Ohba sur cette licence est très significatif, bien que ces histoires aient été écrites entre 2003 et 2020.

En bref

Ce one-shot d'histoires courtes est un bon complément à l'histoire principale. On y découvre de nouveaux personnages mais également certains qu'on prend plaisir à revoir. Si vous avez apprécié l'univers original, vous prendrez assurément du plaisir à les redécouvrir ici, bien que ce ne soit pas un tome à avoir absolument dans sa collection.

7
Niwo Suivre Niwo Toutes ses critiques (413)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Boutique en ligne
6,85€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)