7

Critique de SPY×FAMILY #4

par Tampopo24 le dim. 20 juin 2021 Staff

Rédiger une critique
Déjouer un attentat canin

Alors que j'avais adoré le concept à sa sortie, j'avais senti comme un essoufflement à la longue et le dernier tome m'avait un peu déçue. L'auteur a dû le sentir lui-même car il redonne un second souffle ici grâce à l'ajout d'un personnage inattendu.

Qu'est-ce qu'une famille sans animal de compagnie ? Et qu'est-ce qu'une série sans mascotte ? Tatsuya Endo répare cela en ajoutant à la famille Forger le meilleur compagnon de l'homme. En effet, Anya ayant enfin décroché une étoile à l'école, pour la récompenser ses parents veulent lui offrir un chien, mais rien n'est jamais aussi simple avec eux.

J'ai adoré voir le glissement de l'histoire démarrant sur une tranquille visite dans une animalerie, certes tenue par une agence gouvernementale, et se terminant par un attentat à déjouer. On raccroche au côté complètement fou de la série, ce petit air de Kingsman que j'aime tant, et ça m'a fait un bien fou. Le tome est bien plus drôle et pêchu que le précédent, et le rythme incessant.

Ceci n'aurait jamais eu lieu sans la rencontre entre Anya et une gros chien blanc utilisé par des terroristes, avec d'autres, pour éliminer le ministre des affaires étrangères de Westalis. J'ai de suite beaucoup aimé ce duo décalé. Anya avec ses pouvoirs lit dans les pensées du chien, qui lui-même a des visions du futur car il fut le cobaye d'expériences gouvernementales pour produire des chiens surentraînés et très intelligents. Anya veut donc tout faire pour déjouer ce qui risque de se passer car son père est en danger. Le chien, lui, est certes protecteur mais pas mal nonchalant aussi, ce qui donne un duo détonnant.

Ainsi tandis que Yor cherche partout sa fille disparue et que Loid tente de déjouer l'attentat avec ses collègues des services secrets, Anya se retrouve en plein dedans, en contact direct avec les terroristes. Cela donne une histoire un peu fofolle, où on court dans tous les sens, où la tension est de tous les instants, mais où l'humour ne nous quitte jamais lui non plus tant ce qui se passe sous nos yeux est rocambolesque. L'auteur réutilise tout ce qu'il avait développé autour de ses personnages : la télépathie d'Anya, les talents en déguisement de Loid, la grande force de Yor et son côté bébête, ce qui donne un mélange hyper vif.

Cette petite intrigue visant à déjouer l'attentat m'a tenue en haleine et divertie tout du long. C'était vraiment fun à suivre et le décalage entre le sérieux de l'affaire et le côté loufoque des personnages était savoureux. L'ajout désormais dans la famille d'un chien, m'a beaucoup plu, en plus un chien tel que lui, en parfait décalage avec l'image qu'on aurait pu en attendre. C'est le genre d'intrigue que j'attends ici, ça et les petites scénettes familiales attendrissantes, car quand on retombe dans les histoires à l'école d'Anya, c'est de suite moins percutant...

En bref

Ce quatrième tome m'a dont réconcilié avec la série, me faisant reprendre du plaisir et des barres de rire. Il avait ce mélange entre humour absurde, intrigue décalée et action lourdingue mais parfaitement rythmée et mise en scène que j'aime !

7
Positif

Le retour d'une intrigue pêchue, drôle et loufoque mais percutante

L'ajout d'un nouveau membre inattendu dans la famille

L'utilisation des caractéristiques de chacun pour le bien de l'histoire

Negatif

Des moments toujours plus faibles quand Anya est à l'école

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (588)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de SPY×FAMILY
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Boutique en ligne
6,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)