8

Critique de Panda Detective Agency #1

par Tampopo24 le lun. 19 juil. 2021 Staff

Rédiger une critique
Ce que la peur nous pousse à faire

Après le Mandala de feu, voici le second titre que je découvre chez Mangetsu et sans faire exprès, le deuxième dans leur format agrandi. Un format qui, s'il me plait dans sa grande taille permettant de profiter à merveille des planches des auteurs, me séduit moins par sa très grande souplesse et ici, un dessin qui ne se prête pas forcément à l'exercice.

L'autrice originaire de la préfecture de Shimane, Pump Sawae, a commencé à publier dans la seconde moitié des années 2010 et Panda Agency Detective est l'une de ses premières oeuvres sorties en volume relié, le plus récent étant Tout au bout du quartier que l'éditeur français prévoit de sortir le mois prochain. Particularité, les deux ont été prépubliés au Japon sur le site web : Torch, appartenant aux éditions Leed, qui propose essentiellement des seinen. Malheureusement suite à des problèmes de santé, l'autrice est en pause indéterminée, tout comme sa série que nous découvrons ici. 

tout-au-bout-du-quartier-mangetsu_m

Avec sa couverture un peu loufoque, Pump Sawae annonce la couleur, elle va nous proposer une drôle de fable animalière dans le cadre d'enquêtes en milieu urbain menées par deux détectives que tout oppose si ce n'est leur amitié. Alors qu'on aurait pu s'attendre à quelque chose de WTF et survitaminé, l'autrice propose à l'inverse quelque chose de calme et presque totalement crédible tant la touche de fantastique de son univers est maîtrisé.

En effet, l'histoire se déroule dans un monde où les humains sont parfois atteints d'une maladie qui les transforme plus ou moins rapidement en animaux. La cause de tout cela, nous ne l'avons pas vraiment établies, mais au détour de plusieurs conversations, on découvre que le stress est un facteur clé. L'autrice propose peut-être ici une belle métaphore avec sa vie en tant qu'autrice de manga. Car en effet, derrière les animaux qui peuplent ses histoires, on découvre en fait à chaque des humains qui ont été changés suite à différents traumatismes.

L'angle de l'histoire est de suivre un duo de détectives rappelant furieusement Sherlock et Watson, dont l'un d'eux boîte et se déplace avec une canne après avoir perdu sa fiancée (tiens, tiens, mon cher Watson ^^), tandis que l'autre se change peu à peu en panda géant. Dans chaque chapitre, ils mènent une enquête différente où un animal autrefois humain est au centre. Chaque histoire est extrêmement touchante car les métamorphoses animalières sont présentes pour mieux parler des peurs et névroses humaines.

L'autrice porte un éclairage sur les affres de l'humanité : la peur de l'abandon, la difficulté de vivre à deux après un revers de fortune, la jalousie quand un ami réussi mieux, la méchanceté humaine qui perdure malgré tout ou encore la peur du changement et de la pression. Ce sont des thèmes qui peuvent sembler banal mais qui sont traités à chaque fois avec émotion et justesse dans des histoires courtes où la morale est souvent douce amère.

Au fil des chapitres, nous apprenons également à faire connaissance avec nos héros. Nous les découvrons individuellement mais également en duo, leur relation n'étant pas des plus simples. Tout s'étoffe petit à petit et c'est donc d'autant plus frustrant si nous n'avons jamais la suite car l'autrice s'arrête sur une révélation capitale.

Graphiquement, le titre est dans la veine de ces seinen tranche de vie qui flirtent également avec le josei. Le dessin est simple et épuré, les décors peu présents. Les personnages peuvent sembler froids et peu expressifs, ce qui rend encore plus surprenantes les émotions qu'ils expriment parfois. J'ai beaucoup aimé la représentation de leurs changements progressifs en animaux, qui sont parfaitement crédibles et plein d'une triste poésie en même temps, à chaque fois. Mention spéciale à la fille oiseau de la première histoire et à la fille plante de la dernière, qui m'a un peu rappelé Tomoko Ninomiya dans Nodame Cantabile d'ailleurs. C'est reposant et dépaysant à la fois, l'autrice mélangeant à merveille un quotidien urbain banal et des touches de fantastiques surprenantes avec ces être se métamorphosant.

En bref

Ce premier tome, qui je l'espère ne sera pas le dernier, m'a vraiment charmée par sa poésie étrange. J'ai aimé assister à la lente construction de ce duo atypique. J'ai aimé découvrir cet univers âpre et mélancolique où nos peurs sont traduites en ces êtres qui se métamorphosent sous nos yeux. C'est poétique et un peu triste mais particulièrement touchant.

8
Positif

Un univers original

Une belle maîtrise du cadre fantastique

Un tranche de vie bien dosé

Une fable animalière pour parler de nos peurs bien humaines

Beaucoup d'émotion

Des héros qui se dévoilent au fil des chapitres

Des dessins épurés et poétiques

Negatif

Une série en pause dont on ne sait pas si on aura la suite

Un grand format pas forcément nécessaire ici

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (588)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 1 0 Commenter !
Autres critiques de Panda Detective Agency
Boutique en ligne
12,90€
Boutique en ligne
12,90€
Boutique en ligne
12,90€
Boutique en ligne
12,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)