8

Critique de Kingdom Hearts III #1

par Auray le sam. 14 août 2021 Staff

Rédiger une critique
À la recherche de la vraie force

L'éditeur Nobi Nobi a su mettre en valeur dans son catalogue la licence Kingdom Hearts en faisant une réédition en intégrale de bons rapports qualité-prix. Il faut dire aussi que le dos a son plus bel effet dans une mangathèque, une collection qui irait tout à fait à côté de Pokémon des Éditions Kurokawa. Effectivement, c'est un titre qui se tend à destination des plus jeunes. Pourtant, le grand dadais que je suis été également ravi de retrouver ses souvenirs vidéoludiques à travers les personnages de Sora, Mickey et Dingo. Avec ce troisième du nom, le couple Square Enix et Disney fait-il encore rêver ?

Difficile de s'y retrouver dans tous les jeux multiplateformes et les aussi divers scénarios de Kingdom Hearts. Mais, l'introduction résume le tout merveilleusement bien. Xehanort est de retour, ainsi que l'Organisation XIII ! Il n'en faut pas plus à Sora et ses amis pour reprendre la Keyblade. Petit problème de taille, ce dernier n'a pas réussi l'examen afin d'obtenir le Pouvoir de l'Eveil qui mettrait fin à tous ses ennuis. Du coup, il faut recommencer dès le début !

Et pour cela, rien de tel que de revoir un ancien ami, Hercule. Mais bien entendu celui-ci a aussi ses propres soucis avec une ville qui s'écroule à coup de Titans. Peut-être qu'en aidant ce demi-Dieu, la solution parviendra à nos amis d'elle-même ? Un problème titanesque !

On remarque des dialogues simples, efficaces et adaptés à tout public. Le vocabulaire est adéquat également. Le dessin va à l'essentiel et permet tout de suite de plonger dans le monde de Disney. On reconnaît parfaitement tous les protagonistes, même les moins connus comme Meg, la femme d'Herc. J'ai adoré particulièrement le traitement pour Hadès qui dispose d'un humour savoureux et de répliques cinglantes. On a vraiment l'impression grâce à sa prose qui lui est propre, de le voir s'animer. On aime ce genre de méchant par ailleurs. Au final, les autres sont limites plus lisses par rapport à lui. Par contre, dommage que pour cette fois, on ne voit pas plus Dingo ou Mickey. En attendant, Pat Hibulaire est mis en avant, lui, et se prend à une chasse au trésor !

Ce manga apporte tout à fait ce que l'on attend de lui, soit un moment de lecture qui prend pas la tête, avec des amis connus, que l'on soit fan à l'origine du jeu video, ou, des précédents tomes de la série. Il faut aussi noter pour les adeptes, qu'une version collector existe avec un fourreau argenté représentant notre héros, incluant même, dix cartes postales. À voir si cela continue pour le deuxième tome prévu en fin de cette année !

En bref

« Xehanort est de retour. »

8
Positif

Le retour d'une licence phare

Disney et Square Enix fonctionnent toujours aussi bien

Des dialogues et un vocabulaire adaptés au jeune public

Mais les plus grands fans du jeu vidéo seront ravis de retrouver quelques bribes de l'histoire racontée de manière moins complexe

Des dessins efficaces qui retranscrivent bien ce monde particulier

Hadès est génial et reconnaissable entre tous

Negatif

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (581)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)