8

Critique de Traquemage #1

par MassLunar le jeu. 19 août 2021 Staff

Rédiger une critique
Le début de la fantasy fromagère : adiou Pistolin !:

Pistolin en a marre. La Guerre des Mages n'arrête pas de faire des dégâts dans le quotidien des petites gens. C'est le cas de Pistolin, humble berger, qui a vu son troupeau se faire massacrer par les créatures invoqués de tel ou tel mage. De ce fait, pas moyen de pouvoir continuer à produire son bon fromage de berger : le fameux Pécadou.  Pistolin en a marre pour de bon et décide de prendre et d'aller tuer les mages responsables de son malheur. Il n'a rien d'un chevalier brillant mais il a le coeur bien droit, un mouton cracheur de feu et une fée constamment bourrée pour venir l'épauler... Non, notre petit berger devrait s'en sortir...

Si il y a bien une bd de fantasy humoristique qui gagnerait à être connue, encore aujourd'hui, c'est Traquemage du génial Wilfrid Lupano et de l'endiablé dessinateur Relom. Les deux compères s'étaient d'ailleurs réunis en ce début d'année 2021 pour le one-shot satirique Maharadchat. Mais en 2015, ils avaient commencé à créer une petite série de fantasy comique, pastorale et fromagère du nom de Traquemage. Achevée en trois volumes, je ne peux conseiller ce titres aux lectrices et lecteurs de fantasy humoristique façon Lanfeust de Troy ou Kaamelott. Quoique sur certains égards, je trouve que l'écriture de Wilfrid Lupano relève encore le niveau. 

Traquemage ,c 'est un peu comme si on laissait enfin la parole au pignouf du coin, le pauvre gus qui trime en campagne alors que les nobles mages et seigneurs se font la guerre au dessus mais cette fois, notre héros n'est pas l'élu de la prophétie où un fier guerrier, c'est un berger borné fier de ses fromages qui s'en va t-en guerre. Le personnage principal et le contexte très rural du titre est super bien exploité entre premier et second degrès. Lupano fait des merveilles dans l'écriture de ses dialogues et nous immerge totalement dans cette aventure aux milles rebondissements. C'est délirant parce que Lupano et Relom joue la carte de la parodie en délivrant une fantasy qu'eux-mêmes qualifient de fantasy rural et fromagère. Ils se gaussent du genre mais en même temps, ils le font bien parce que les personnages sont attachants, parce qu'il est vrai que dans la fantasy épique, on ne soucie pas forcément du pauvre gars qui subit les guerres entre seigneurs. 

Traquemage est une aventure drôle et délirante mais avant tout une aventure. On retrouve cette même veine comique qui n'éclipse pas la qualité de l'intrigue dans le western L'homme qui n'aimait pas les armes à feu. D'une certaine manière, Traquemage est le reflet fantasy de ce western en plus délirant et pour accentuer ce délire, rien de tel que le bon dessin de Relom.

Ce dernier, issu de Fluide Glacial, s'en donne à coeur joie dans ce premier volume en privilégiant aussi bien l'arrière-plan que le premier plan. Beaucoup d'humour sur les détails, les traits des personnages sont imparfaits, allongés, grimaçants ce qui en réalité donne beaucoup de coeur à cette fantasy. Le dessin de Relom permet d'étoffer cette fantasy de caractère, de patrimoine et de lui offrir du corps et du sourire. Sous l'écriture de Lupano, Relom s'amuse et nous le fait partager tout en restant dans un imaginaire de fantasy bien rodé entre gobelins et dragons. La colorisation de l'album est peut-être un petit peu froide mais en même temps, elle contribue à cet imaginaire pastorale. Ce premier volume n'est pas que bouffonnerie et nous avons également droit à quelques passages bien trouvés comme le passage du livre pop-up pour illustrer la bataille entre les cinq mages. Encore une fois, le dessin de Relom est porté jusqu'à un certain niveau tout en conservant son style caricatural de base. 

Ce premier volume décape un peu la fantasy entre un humour qui oscille entre gag et humour noir. Mention spéciale à Myrtille, le mouton qui prend trop la confiance quand il se met à cracher des flammes ou encore la petite fée complétement bourré qui seconde notre héros. Les personnages secondaires ne sont pas en reste et on se demande sur qui notre héros va tomber dans les prochains volumes. 

En bref

Ce tome 1 de Traquemage est un régal. C'est une fantasy de caractère bien affirmée à l'humour décapant qui parodie le genre dans un certain humour noir tout en signant le début d'une épopée attrayante en seulement trois volumes. Le duo Lupano/Relom fait des merveilles avec le début de cette fantasy pastorale riche en Pecadous et placé sous le signe du terroir. Parce qu'il n'y a pas que les nobles héros et les élus qui se battent dans la vie, il y a aussi les bergers déterminés à massacrer du mage pour l'amour du fromage.

8
Positif

Le duo Lupano/ Relom, un gage de qualité pour une fantasy au style bien affirmée qui décape le genre tout en étant affublé d'une bonne intrigue

Le dessin de Relom qui s'approprie génialement cet univers avec un humour omniprésent sur les premiers et arrières-plan

Les dialogues de Lupano et le ton de l'argot

Negatif

Une colorisation un petit peu froide

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (246)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Traquemage
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)