6

Critique de Aozora Yell #4

par Tampopo24 le ven. 3 sept. 2021 Staff

Rédiger une critique
Et voilà la romance...

De manière assez prévisible, voici le tome romantique que les lecteurs attendaient, mais l’autrice leur réserve une jolie surprise à sa façon.

Depuis le début, Tsubasa craque pour Daisuke. C’est ce qui la motive au lycée. Mais elle vient tout juste de réaliser ses sentiments. Impossible pour elle de les garder secrets dans son coeur, elle est trop nature pour ça. Mais sa déclaration ne se passe pas comme elle l’attendait.

J’avoue que voir la série tomber dans le mélo romantique me faisait un peu peur. Depuis le début, je ne la lis pas vraiment pour ça. Ce qui me plait, ce sont plutôt les interactions des uns envers les autres et les belles amitiés qui en naissent. Du coup, j’appréhendais et le choix de l’autrice que Daisuke réponde négativement à Tsubasa parce qu’il préfère se concentrer sur sa passion, m’a beaucoup plu. Il reste fidèle à lui-même et à ses objectifs. Ce ne sont pas les sentiments d’une midinette, même une très bonne amie, qui vont le faire changer. Il reste droit dans ses bottes et c’est ce que j’aime chez lui.

J’avais peur qu’on ait tout un tome de regards timides, de gestes maladroits, de je t’approche/je me cache, mais du tout l’autrice évite ça. On y a bien droit au début, il faut bien mettre en scène les premiers émois de l’héroïne mais ça passe vite. A la place, on s’intéresse encore une fois à leurs passions respectives. Daisuke, que j’aime ce personnage, veut se donner à fond pour le baseball tant qu’il est au lycée et qu’il le peut, ce que je comprends parfaitement. Tsubasa, elle, trouve du réconfort auprès de ses amis du club de la fanfare, qui viennent l’épauler. Ce sont deux très belles ambiances qui mettent vraiment du baume au coeur.

En bref

Kazune Kawahara démontre ainsi pour le moment dans Aozora Yell qu’on peut écrire de très belles histoires se passant au lycée sans qu’il ait de relations de couple. L’amitié et les clubs jouent un rôle phare dans cette histoire pleine de chaleur humaine. J’aime ce parti pris et j’espère qu’il sera longtemps suivi.

6
Positif

Un traitement loin d'être caricatural du mélo propre aux romances lycéennes

Daisuke, un très beau personnage

Le retour des membres de la fanfare

Negatif

Les premiers émois un tantinet agaçants de l'héroïne

Un côté déjà vu

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (641)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Aozora Yell
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Boutique en ligne
6,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)