7

Critique de Bad Mother

par bulgroz le lun. 13 sept. 2021 Staff

Rédiger une critique
Et si la mauvaise mère n'était pas celle que l'on croit ?

J’avoue qu’en voyant la couverture, j’ai eu une sorte de mouvement de recul.

Je ne sais pas ce qui m’a le plus gêné, la mère de famille armée dans sa cuisine ou le bon vieux lettrage western taché de sang et indiquant sans aucune finesse un titre peu inspiré ainsi que le fait que la mère de famille en question n’est pas là pour rigoler.

Bad mother, donc.

Au moins les choses sont claires, on n’est pas là pour faire dans la dentelle.

Et effectivement, en seulement deux pages le lecteur a le droit à un portrait d’April Walters aussi peu subtil que la couverture. Aussi voit-on donc en moins de dix cases notre héroïne constater qu’elle ne peut plus rentrer dans sa taille habituelle de pantalons avant de se faire chambrer par une bimbo parce qu’elle achète le jus de fruits le moins cher du rayon… On l’aura très vite compris, April Walters est une desperate housewife au quotidien assez morne.
Sauf que si on rajoute une page (on en est donc à trois), notre modèle de classe moyenne se retrouve prise au cœur d’un braquage. Comme quoi, on ne s’ennuie pas tous les jours dans les banlieues pavillonnaires ! Et nous, lecteurs, non plus.

On en aura la confirmation peu de temps après, lorsque sa fille disparaît sans laisser de trace et qu’April, en dépit de tout bon sens, décide de partir elle-même à sa recherche, se transformant d’un coup en une espèce de Liam Neeson (celui de Taken) au féminin et complètement improvisée, bien décidée à tout défoncer.

Autant le dire tout de suite, les auteurs n’ont pas l’intention de révolutionner la bande dessinée. Mais c’est complètement assumé et si vous n’êtes pas allergique aux scénarios téléphonés ni aux incohérences grosses comme une dinde de Thanksgiving, Bad mother peut même s’avérer être une bonne petite surprise de série B !

En bref

Un genre de comics d'action tout à fait improbable dans le scénario comme dans les personnages. Mais bon, on n'est pas là pour soutenir une thèse sur le 9e art. Ce qu'on veut, c'est qu'April leur en mette plein la tronche. On ne touche pas aux gamines. Compris ?

7
Positif

Une histoire rondement menée

Une agréable surprise

Une série B tout à fait assumée et c'est très bien comme ça

Des dessins franchement réussis

Negatif

Tellement de grosses ficelles qu'on pourrait faire de l'escalade avec ce bouquin

Un potentiel de relecture proche de zéro

bulgroz Suivre bulgroz Toutes ses critiques (88)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Boutique en ligne
18,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)