8

Critique de The Banks

par Auray le mar. 5 oct. 2021 Staff

Rédiger une critique
Les Banks sont bancables

Pourquoi ce titre ? Tout simplement, parce que à peine sorti aux States, les droits de « The banks » ont été acheté pour une future adaptation cinématographique. Le fait que le scénario surfe sur le succès de films tels qu'Ocean Eleven, ou Haute voltige, pour ne citer que quelques-uns de mes préférés, n'est pas la seule cause.

Effectivement, il faut noter la présence de Roxane Gay, chroniqueuse pour le New York Times et militante féministe à ses heures perdues. Elle a aussi créé des personnages LGBT, comme on a pu le lire dans le comic book World of Wakanda, inspiré lui-même du monde du Black Panther. Ce fut d'ailleurs son premier pas chez Marvel, il faut spécifier que c'était la première femme d'origine afro-américaines célèbre instaurant un scénario chez le géant. Effectivement, cette grande dame est fille d'immigrés haïtiens.

Pourquoi je vous écris tout cela ? Parce que the banks est complètement imprégné de cette personnalité atypique. On commence par l'histoire de la grand-mère dans l'Illinois en 1972, pour arriver à notre époque avec la petite-fille, Celia. Au milieu, on verra aussi sa mère, qui malgré le fait qu'elle aime les femmes, arrivera à tomber enceinte d'un homme pour fonder une famille. Tous cambriole, sauf la dernière qui est pourrie gâtée, mais non sans un certain talent pour le monde des affaires. Pour autant, la société n'accepte pas les femmes fortes aussi facilement, et les dernières conséquences en date à son travail vont la faire pencher de l'autre côté de la voie, celle empruntée depuis des lustres par les femmes de la famille, le vol.

Mais, les systèmes de sécurité ont bien changé depuis le siècle dernier, le numérique est passé par là. Pourtant, rien n'est impossible quand la motivation est vraiment présent et que l'on veut se venger d'une société si injuste et oppressante. Ce qui était au départ qu'un simple retour à l'ordre des choses va se tendre tout doucement vers une vengeance plus intime, celle de toute une famille.

On suit l'histoire avec passion sur les dessins de Ming Doyle aperçue sur des œuvres comme The Kitchen, dans la collection Vertigo, chez DC Comics, ou, encore Constatine : Hellblazer. Ceux-ci sont tout à fait ce que l'on attend dans ce genre de livre, c'est-à-dire un trait au service de l'histoire, et, qui fait honneur à la communauté noire. Un travail propre et soigné en somme, très cinématographique dans les différents points de vue. À croire que c'était l'objectif dès le départ d'ailleurs.

Malheureusement, le tout reste assez convenu. Déja parce que le livre coche justement trop toutes les cases, à force, on y perd en spontanéité. Après, ça n'empêche pas que l'action est d'utilité publique et qu'il est vrai que trop de ces types de scénario sont victimes de machisme par exemple. On en a au moins un qui parlera à d'autres communautés, en plus d'être féministe, c'est certain.

Malgré son manque de prise de risque et une trame qui a un air de déjà-vu dans son ensemble, la famille Banks a de quoi vous faire passer un très bon moment de lecture. C'est un vrai page-turner qui ne vous laissera tranquille qu'une fois arrivée à la toute fin. Pour autant, on aurait envie peut-être que quelques passages soient plus développés, pour justement plus de naturel, car la fin est, par exemple, vite expédiée. Il n'empêche que Roxanne Gay est à suivre assurément. La prochaine fois, ce sera peut-être la bonne, avec un Comic book qui marquera encore plus toute une génération et une époque...

En bref

« Si vous cherchez des amis, il y a des applis pour ça. »

8
Positif

Une narration très cinématographique

Un dessin qui met à honneur les messages passés

Des femmes afro-américaines de choc

Quelques figures importantes représentant la communauté LGBT

Negatif

Il manque quelques pages afin de développer cette histoire familiale

Il manque de la spontanéité

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (581)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
19,95€
Boutique en ligne
19,95€
Boutique en ligne
19,95€
Boutique en ligne
19,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)