10

Critique de Red Eyes Sword - Akame ga Kill ! #15

par MassLunar le ven. 12 nov. 2021 Staff

Rédiger une critique
Death and Reborn !

[ALERTE SPOIL]

La bataille contre l'Empire s'achève dans ce dernier volume, un tome où l'action touche la grâce de l'apothéose, la fin d'un cycle de combats sans concessions entre deux séquences de repos ou de cruauté. Quelques derniers sacrifices palpitants pour un manga qui nous aura comblé que ce soit au niveau de l'action toujours plus épique qu'au niveau de ses personnages toujours plus attachants;

Plus que jamais, ce génial manga écrit par Takahiro et dessiné par Tashiro peut se considérer comme l'une des meilleurs références de shonen d'action "mature"  dans son univers de dark fantasy parfois cruel mais tellement jubilatoire et ce depuis sa première publication en 2010 au Japon (2014 en France) ...

Bien 10 ans plus tard, ce titre n'a pas pris une ride et s'impose toujours  dans un monde manga toujours plus riche en nouveautés ( parfois jusqu'à l'indigestion....). 

Que dire de plus sur ce volume 15 si ce n'est qu'il conclut avec brio la bataille finale contre l'empire ? Dans la droite suite du tome 14, sans digressions futiles, les auteurs déroulent la suite du combat entre le dragonique Tatsumi et la titanesque mécalchimiste machine impériale contrôlé par ce pauvre pantin d'empereur devenu lui-même fou. Un combat de géants pour lequel Tatsumi pourra compter un bref temps sur l'aide de Wave. Encore une fois, aucun personnage n'est mis à l'écart dans cette série. Bien que certains antagonistes possèdent un temps d'apparition futiles, les membres du Night Raid et les Jagers ont eu chacun droit à une confrontation mémorable... 

Mais bien sûr, l'adversaire tant redoutée, le boss du game est ici notre chère Esdeath ( diantre que j'adore ce personnage ! ). Son adversaire ne sera ni plus ni moins qu'Akame muni de son sabre dont chaque coup peut être fatale. Ce combat épique et haletant se déroule sur plusieurs chapitres tout simplement puissants avec une Akame au sommet de sa forme, déterminée, soutenue par l'armée des rebelles et munie d'un atout décisif face à une Esdeath toujours plus sauvage qui va jusqu'à provoquer une véritable tempête de glace...  luttant à la fois contre des milliers de rebelles et une Akame qui guète la moindre ouverture pour lui porter le coup décisive. 

Avec ce quinzième volume, Tetsuya Tashiro n'a bien sûr rien à prouver. Pour ce combat final, le mangaka nous régale. L'action est bien ciselée, les combats sont haletants avec un sens du drama qui fonctionne à plein régime à coups de gros plans sur les coups décisifs, les répliques bad-ass et expressives des personnages. Le combat final est parfaitement orchestré. Depuis Red Eyes Sword, le mangaka s'est lancé dans une série solo Kaijin Reijoh dans laquelle il a gardé cette  maîtrise de l'action et de la férocité des combats. 

De plus, fidèle à lui-même, le scénariste Takahiro ne va pas conclure sa série dans une victoire bien lisse. Bien sûr que non, jusqu'au bout, le scénariste en fait baver à ses personnages. Ainsi entre la transformation définitive de Tatsumi et la mort de Leone, la victoire a un prix. Mais le scénariste apporte une conclusion plus que satisfaisante à ce titre qui promet des moments intenses. Outre les combats, on retiendra la mort du ministre, si cruelle et si méritée à la fois comme si toute l'horreur dont il avait fait preuve se retournait contre lui et des moments reposants avec les retrouvailles de Tatsumi et de Mine, la complicité retrouvée entre Akame et sa soeur... Porté par une voie-off efficace , la victoire face à l'empire ne se fait pas sans dégâts et sacrifices mais permet enfin à certains personnages d'atteindre un  repos bien mérité tout en gardant les séquelles de cette victoire. Jusqu'au bout, l'intrigue est bien manœuvrée et on ne peut que saluer la volonté du scénariste de ne pas avoir voulu préserver ses personnages. 

En quinze volumes, malgré des petites digressions ou des combats pas forcément utiles, Takahiro a écrit un très bon scénario qui aboutit à une fin sereine et loin d'être bâclée. 

Considéré comme un "dark shonen" par certains critiques, il est clair que Red Eyes Sword n'a rien d'un shonen naïf dans lequel tout le monde revit suite à du faux drama.

C'est en tout cas un titre qui au delà d'être un battle manga réussi et bien ficelé peut aussi être une bonne transition vers des titres seinen plus sombres et  poussés dans le genre. 

En bref

Merci à Takahiro et Tetsuya Tashiro pour ce final épique qui garde intact jusqu'au bout les différentes qualités de ce manga de dark fantasy. Akame ga kill demeure une excellente référence pour son sens de l'action ainsi que pour l'écriture fine de ses personnages. Un bon petit must à lire et relire.

10
Positif

Un final à la hauteur mené par un combat magistral contre Esdeath (sans doute l'un des meilleurs adversaires de manga)

La destinée émouvante de certains personnages qui donne une conclusion touchante et réfléchie à la série, sans aucune faiblesse et naïveté.

Negatif

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (373)
Autres critiques de Red Eyes Sword - Akame ga Kill !
Boutique en ligne
7,65€
Boutique en ligne
7,65€
Boutique en ligne
7,65€
Boutique en ligne
7,65€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)