8

Critique de Les enquêtes de Victor Legris #1

par juju le sam. 4 déc. 2021 Staff

Rédiger une critique
Un libraire enquêteur

Le 22 juin 1889, à Paris, la foule se presse pour voir l’exposition universelle. Cette exposition rassemble des milliers de personnes et la série de meurtres qui est en train de se répandre passerait presque inaperçu. Meurtres qui sont tous signés de la même manière, une sorte de piqûre d’abeille qui provoque la mort. Cette série de meurtre déchaine la presse. C’est d’ailleurs le journal le passe-temps, qui engage Victor Legris, un libraire qui décide finalement d’enquêter sur la série de meurtre.

Côté scénario, on est très vite plongé dans l’ambiance. L’album démarre par un prologue qui nous montre le 12 mai, le tout premier meurtre. Ensuite l’album nous tient en haleine tout le long jusqu’au dénouement final, plutôt surprenant, comme d’habitude avec les bonnes séries policières. D’ailleurs cet album de JD Morvan, est une adaptation des romans de Claude Izner, publié depuis 2003. 12 romans sont sortis, le dernier date de 2014. Et « mystères rue des Saints-Pères » correspond au premier roman. Et la dernière page de la BD annonce l’adaptation du deuxième roman, « la disparue du Père-Lachaise ».

Victor Legris est donc un libraire d’une trentaine d’années, propriétaire de la librairie l’Elzévir qui justement se situe rue des Saints-Pères. Dans sa librairie, on trouve aussi Joseph et surtout le charismatique Kenji Mori, son associé et son père adoptif. Parmi les personnages important, Victor Legris va très vite s’attacher à la belle Tasha, l’illustratrice du passe-temps.

Notre libraire enquêteur va très vite se mettre sur les traces du meurtrier grâce à des recoupements. Mais souvent sa piste échoue jusqu’à finalement mettre la main sur ce surprenant malfaiteur. Tour à tour, il va soupçonner son ami Kenji mais surtout sa nouvelle compagne Tasha.

Ce thème de policier historique dans le Paris du XIXè est tout à fait passionnant à lire. Comme je le disais, on ne s’ennuie pas, on cherche avec Victor des indices qui pourrait nous mettre sur la voie. Les 90 pages se lisent d’une traite, tellement on a hâte de connaitre la fin.

J’ai moins apprécié les dessins de Bruno Bazile (les avatars, Sarkozix). Je trouve globalement les visages un peu ratés et surtout sans expressions. Les décors sont en revanche un plus réussi et permet tout de même d’apprécier grandement ce premier tome.

Au final, les enquêtes de Victor Legris, mystères rue des Saints-Pères est une adaptation très réussis des romans éponymes. Victor Legris apparait très attachant et l’enquête bien ficelée qui ravira les amateurs du genre voire les fan des romans.

En bref

Au final, les enquêtes de Victor Legris, mystères rue des Saints-Pères est une adaptation très réussis des romans éponymes. Victor Legris apparait très attachant et l’enquête bien ficelée qui ravira les amateurs du genre voire les fan des romans.

8
Positif

Très belle adaptation

Du suspens

Negatif

Les dessins

juju Suivre juju Toutes ses critiques (146)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Boutique en ligne
15,90€
Boutique en ligne
15,90€
Boutique en ligne
15,90€
Boutique en ligne
15,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)