4

Critique de Honey Bitter #8

par Tampopo24 le lun. 10 janv. 2022 Staff

Rédiger une critique
Comment foirer une relation

Même si je salue le travail de Panini qui veut bien aller jusqu'au bout de cette série, je m'interroge de plus en plus sur la pertinence de cela. Pourquoi ? Tout simplement parce que la série est vraiment très maladroitement écrite.

Miho Obana a un style très froid et épuré que j'aime assez. Ce n'est donc pas de là que vient le problème. L'idée de mêler paranormal avec une héroïne ayant des pouvoirs psy et policier avec des enquêtes est bonne. Depuis le dernier tome en plus, une menace pèse sur les membres du cabinet de détective où Shuri travaille, il y a donc potentiellement un vrai enjeu et des situations stressantes mettant en jeu la vie de ses collègues. Le mystère est maintenu et l'autrice nous fait bien patienter en faisant monter la tension.

En revanche, le reste, c'est-à-dire le développement des personnages et de leurs relations entre eux est bien plus discutable. En effet, on se retrouve avec une héroïne qui lâche son petit ami sous prétexte que son ex-, qui l'a violée autrefois, lui impose à nouveau un baiser. Et summum, celui-ci étant en danger, elle se rapproche de lui au détriment de son gentil petit ami, allant même jusqu'à coucher avec celui à l'origine de son trauma. Franchement, je n'ai rien compris à ce développement totalement incohérent et toxique. Je pensais que Shuri était devenue plus forte, qu'elle avait tourné la page et avancé. Je n'ai pas compris ce retour en arrière hyper toxique. 

L'autrice la rend vraiment insupportable dans sa bêtise et pas seulement du côté de ses relations avec les hommes. Elle se détruit aussi la santé en prenant une potion toxique pour elle pour booster ses pouvoirs et ceci en connaissance de cause pour en apprendre plus sur la menace qui pèse sur eux. L'abnégation va un temps... Du coup, sa passivité d'un côté, ses choix hasardeux et sa bêtise également m'ont profondément agacée tout au long de la lecture. 

Je n'ai pas du tout compris pourquoi l'héroïne massacrait ainsi ses personnages principaux. J'imagine que c'est pour mettre en scène une forme de rédemption de Riki mais ça ne prend pas en ce qui me concerne. Ce n'est pas crédible du tout et ça met surtout le lecteur très mal à l'aise, surtout que le rythme n'y est pas et que ça traine bien tout ça.

Et en prime, pauvre lecteur, il se retrouve avec un tome finissant trop tôt et incluant des histoires qui n'apportent rien et bonus qui pour l'une parle d'une série de l'autrice non éditée en France et a bien peu de chance de l'être, ceci de façon un peu longue en prime ^^! 

En bref

Je suis la première navrée de devoir l'écrire mais la série est définitivement en train de sombrer alors qu'elle aurait au contraire dû se bonifier avec le développement d'une intrigue plus longue et dense mettant en danger les héros. A la place, nous avons une écriture des personnages complètement ratée qui vient tout gâcher. J'aurais vraiment préféré qu'à l'époque l'éditeur publie sa série précédente plus jeunesse (Kodomo no omocha), ça nous aurait au moins épargné ça...

4
Positif

Enfin une intrigue plus longue mettant les héros en danger

Un dessin qui a sa propre patte

Negatif

Un développement des personnages ratés

Des relations toxiques mettant très mal à l'aise

Une héroïne insupportable

Une action qui tarde à venir

La frustration de ne pas avoir Kodomo no Omocha en français après la nouvelle finale

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (694)
Qu'avez-vous pensé de cette critique ? 0 0 Commenter !
Autres critiques de Honey Bitter
Boutique en ligne
13,99€
Boutique en ligne
13,99€
Boutique en ligne
13,99€
Boutique en ligne
13,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)