8

Critique de Star wars légendes - La menace révélée #1

par Le Doc le mer. 19 janv. 2022 Staff

Rédiger une critique
Révélée, la menace est...

La collection EPIC Star Wars permet de découvrir ou de redécouvrir les nombreux comics de la Saga des Etoiles publiés par Dark Horse entre 1991 et 2014, une période rassemblée depuis quelques années sous la bannière LEGENDES. Les sommaires de chaque volume sont articulés autour d'ères bien précises, les épisodes de La Menace Révélée, dont le premier tome vient de sortir chez Panini, se déroulant entre Star Wars Episode I: La Menace Fantôme et Star Wars Episode II : L'Attaque des Clones.

Ce premier album s'ouvre d'ailleurs sur une mini-série consacrée à un personnage secondaire mais au rôle déterminant dans L'Attaque des Clones, le mercenaire Jango Fett. Le scénariste Haden Blackman revient sur le passé de Fett en s'attardant sur les moments décisifs de la vie du Mandalorien, une suite de tragédies, de trahisons et de combats qui ont forgé le caractère de celui qui deviendra le modèle de l'armée de clones de l'Empire. La partie action est prenante grâce aux dessins dynamiques et expressifs de Ramon Bachs et le récit appuie bien sur les notions de fatalité et de transmission, très importantes dans les parcours respectifs du comte Dooku et de Jango Fett. 

Dans le deuxième arc narratif de la série Star Warsretitrée Star Wars Republic à partir du #46, le jedi Ki-Adi Mundi est envoyé sur Tatooine pour enquêter sur un mystère : un puissant Jedi aurait rejoint les Pillards Tusken. Sur place, Ki-Adi Mundi est pris dans un conflit piloté par les Hutts. Première contribution du scénariste Timothy Truman à l'univers Star Wars, Outlander est une très bonne saga, avec une mise en place percutante, une exposition efficace des enjeux, des réponses bien amenées, des scènes d'action intenses qui font un bon usage de la faune dangereuse de Tatooine, tout en posant les bases des aventures à venir. Seul bémol, les dessins inégaux : 4 dessinateurs pour six épisodes, c'est beaucoup trop. Les dessins de Tom Raney sont faiblards (et son Yoda est hideux), les planches de Al Rio et Rod Pereira ne sont pas désagréables mais elles manquent d'impact...et ma préférence va naturellement aux chapitres 2 et 4 illustrés par l'excellent Rick Leonardi.

Après un interlude léger avec le sympathique filou devaronien Vilmahr Grahrk, on passe à la suite directe de Outlander, l'arc narratif Emissaires à Malastare.  Six membres du conseil Jedi sont envoyés négocier un traité de paix entre deux factions rivales sur Malastare, une planète renommée pour ses courses de pods (ce qui permet de retrouver le Dug Sebulba et d'aménager une courte apparition pour le petit Anakin Skywalker). La mission diplomatique ne sera évidemment pas de tout repos, avec notamment un bon travail de caractérisation des maîtres Jedi, à l'époque à peine esquissés dans La Menace Fantôme et qui ont pris de plus en plus d'épaisseur tout au long des centaines de comic-books qui ont suivi. Point commun avec Outlander, la partie graphique est irrégulière en qualité. 

L'album se referme sur la mini-série Nomade de Rob Williams et Brandon Badeaux, sérialisée à l'origine dans la revue anthologique Star Wars Tales. Le personnage principal est Darca Nyl, un homme lancé dans une quête vengeresse qui verra ses décisions bouleversées par les rencontres qui jalonneront son parcours. Si le schéma est classique, les dessins sont solides et l'intrigue est bien ficelée, avec son héros eastwoodien, des révélations habilement dosées grâce aux flashbacks bien intégrés et une bonne montée en puissance dans la narration.

En bref

Un très bon début...et ce sera encore mieux avec le tome 2 qui fera la part belle à la saga de Quinlan Vos orchestrée par John Ostrander et Jan Duursema...

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (1011)
Boutique en ligne
26,00€
Boutique en ligne
26,00€
Boutique en ligne
26,00€
Boutique en ligne
26,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)