6

Critique de Kinnara, l'automate céleste

par ginevra le dim. 23 janv. 2022 Staff

Rédiger une critique
Une succession royale plutôt difficile dans le royaume du Siam

Deux princes vont hériter bientôt du trône du Siam mais, bien que préparés à ce rôle, ils préfèrent s'amuser. Le roi possède un automate divin auquel il va confier la tâche de guider ses fils. Mais le Kinnara va changer de maître. Trahit-il vraiment la volonté du roi ou n'est-ce qu'une manœuvre?

Le duo d'auteurs semble apprécier les légendes d'Asie puisque qu'après l'Inde de Rakshassas, il nous emmène cette fois-ci au Siam.

J'avoue avoir moins accroché à l'histoire cette fois-ci… peut-être parce que j'avais du mal à admettre les manœuvres du Kinnara. Il est vrai que le scénario est un peu compliqué avec beaucoup de personnages dont beaucoup ne sont pas vraiment recommandables.

En revanche, j'admire toujours autant les graphismes d'Enrique Alcatena qui sont toujours aussi fins. Le découpage des pages est un peu plus sage mais les détails sont toujours aussi foisonnants. Les personnages sont expressifs et les divers animaux sont superbes. Les décors de temples ou de palais sont très impressionnants. Le Kinnara est vraiment étrange avec sa partie inférieure d'oiseau et le haut anthropomorphe.

Une intrigue un peu trop complexe compensée par de beaux graphismes en N&B.

En bref

Les beaux graphismes en N&B d'Enrique Alcatena compensent partiellement une intrigue très complexe où il faut souvent faire des retours en arrière dans sa lecture. Malgré tout, cet album mérite le détour.

6
Positif

superbes graphismes en N&B

personnages expressifs

beaux décors

Negatif

histoire un peu compliquée

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (2224)
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Boutique en ligne
16,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)