9

Critique de À la Maison des femmes

par ginevra le sam. 14 mai 2022 Staff

Rédiger une critique
Un lieu exemplaire qui demande à être mieux connu

Je connaissais déjà le travail de Nicolas Wild par Mono Disco que j'avais bien aimé.

J'avais entendu parler de La Maison de Femmes de Saint-Denis, mais je ne me rendais pas compte de l'étendue de leurs interventions. La présence de médecins gynécologues ou psychiatres, de sages-femmes, d'assistantes sociales et d'autres intervenants du domaine médical me semblait évidente. En revanche, celle d'un médecin légiste qui constate les violences, d'un(e) avocat(e), de policiers, de coachs sportifs et quelques autres encore l'était beaucoup moins.

Le reportage en BD est remarquablement fait avec humour et autodérision comme toujours avec cet auteur. J'y ai découvert quelques femmes exceptionnelles comme le Dr Ghada Hattem, fondatrice de la structure, et quelques-unes des intervenantes. Les témoignages des femmes mis en images par l'auteur sont sidérants : on se demande comment une telle violence envers la moitié de la population terrestre peut encore subsister de nos jours. Et toutes celles qui ont témoigné ne viennent pas toujours d'un ailleurs soi-disant arriéré, il y a des européennes, des jeunes femmes ayant fait de hautes études touchées elles aussi par le phénomène des violences conjugales ou familiales.

Les dessins sont sympathiques avec des personnages expressifs et ressemblants je suppose. Les quelques dessins en couleurs ne sont pas de la main de Nicolas Wild, mais de celles de Sophie qui avait dessiné ses souffrances de femme battue pour ne pas décrocher complètement. Ce carnet lui a permis de faire comprendre ses souffrances aux policiers quand elle a enfin décidé de quitter son bourreau. Merci à elle d'avoir autorisé la publication de ces images fortes et dures.

Un album de BD-reportage exemplaire qui mérite d'être en lecture obligatoire dès l'entrée en 6e en espérant que cela donnera envie aux générations futures de faire évoluer le monde.

Lien vers le site de la Maison des Femmes de Saint-Denis : www.lamaisondesfemmes.fr

En bref

Un formidable album de BD-reportage qui rappelle que les femmes sont encore trop souvent les oubliées de la société : méprisées, battues, violées, excisées… Il faudrait beaucoup de maisons comme celle de Saint-Denis pour soutenir et guider les femmes aux vécus insupportables. À lire absolument!

9
Positif

travail de BD-reporter exemplaire

dessins sympathiques

humour et autodérision de l'auteur bienvenus

Personnalités fortes et intéressantes

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (2224)
Boutique en ligne
23,95€
Boutique en ligne
23,95€
Boutique en ligne
23,95€
Boutique en ligne
23,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)