8

Critique de Secret Invasion Hors-Série #2

par Le Doc le jeu. 19 mai 2022 Staff

Rédiger une critique
Invasion !

Secret Invasion fut le grand événement Marvel de l'année 2008. Dans cette mini-série en huit numéros scénarisée par Brian Michael Bendis et dessinée par Leinil Francis Yu, les héros Marvel ont du faire face à l'invasion de la Terre par les Skrulls, peuple de métamorphes extraterrestres créés par Stan Lee et Jack Kirby qui ont secrètement remplacé plusieurs super-héros au fil des années afin de faciliter leurs plans. Bon, je l'avoue : je n'ai jamais relu cette saga (pas envie) et j'en ai un peu oublié les détails. Mais ça ne veut pas dire que tout est à jeter dans la masse habituelle de titres dérivés. 

Ecrite par Matt Fraction et solidement dessinée par Doug Braithwaite, la mini-série Secret Invasion : Thor décrit les efforts des Asgardiens pour repousser les assauts d'une faction de guerriers skrulls venus détruire leur cité. Pour rappel, Thor avait recréé la ville dorée sur Terre, près de Broxton, une petite ville de l'Oklahoma. Comme Secret Invasion : Thor ne s'étend que sur trois épisodes, le récit est mené sur un rythme soutenu. L'arrivée des skrulls est annoncée par l'apparition d'un Beta Ray Bill blessé et diminué. L'état de Bill est le présage qu'il ne faut pas sous-estimer la menace et l'affrontement démarre dès la fin du premier chapitre. 

Matt Fraction entretient la tension en alternant efficacement les points de vue, l'intensité des combats dans les rues d'Asgard et les réactions des habitants de Broxton au chaos qui règne chez leurs voisins. Dans cette lutte pour la vie, les actes d'héroïsme sont nombreux, ce qui est notamment souligné par le dévouement de l'alter-ego humain de Thor, bien décidé à sauver l'enfant d'une mère sur le point d'accoucher. Le Dieu du Tonnerre rejoint ensuite Bill et ses compagnons pour un dernier acte spectaculaire, marqué par une belle démonstration de force. 

Le sommaire de cet hors-série est complété par un très bon one-shot, Thor : The Truth of History, qui nous ramène quatre mille ans en arrière en suivant une virée égyptienne de Thor et des Trois Guerriers. C'est aussi classique que bien ficelé, avec un prologue savoureux (des archéologues qui ressemblent à Laurel et Hardy), un récit joliment construit, lumineux, des situations qui font sourire et de l'action musclée. Et le tout est superbement illustré par Alan Davis (qui s'occupe aussi du scénario).

En bref

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (1047)
Laissez un commentaire
Commentaires (0)