8

Critique de De sel et de sang

par ginevra le ven. 20 mai 2022 Staff

Rédiger une critique
Des évènements historiques sanglants et méconnus.

Les albums historiques ne sont pas celles que je choisis en premier, mais celui-là était recommandé par mon libraire de référence. Je dois avouer que ce livre a été un très gros choc parce que j'ignorais totalement ce fait sanglant.

Voici ce qui s'est passé tel que les auteurs le présentent : la rivalité entre saisonniers français et saisonniers italiens qui travaillent tous côté à côte aux marais salants d'Aigues-Mortes apparait régulièrement aux pauses via des injures, des bousculades… Rien de très méchant au départ, mais quelques esprits un peu trop échauffés vont accuser les italiens d'avoir tué des français. Bien que rien de ce qu'ils avancent ne soit vrai, les citadins nourris de propagande nationaliste et xénophobe vont aller aux marais salants pour venger les soi-disant morts! Et cela tourne au massacre.

Comme cela est expliqué dans la postface (de Fred Paronuzzi, je suppose), les saisonniers français ne sont pas des gens de la ville et beaucoup ont déjà eu des soucis avec la police pour vagabondage ou mendicité au minimum. Les italiens venant du nord de l'Italie pour la plupart sont appréciés de la direction pour leur travail plus sérieux. J'ajoute que le piémontais est une langue d'oc et qu'ils devaient donc se comprendre sans problèmes avec les provençaux. Le contexte historique post-guerre de 1870 exalte le côté cocardier français et fait des italiens (alliés des allemands) des ennemis potentiels.

Hélas, ce sont des pauvres gens qui vont assassiner des encore plus pauvres qu'eux. Heureusement, il y a eu des personnes héroïques qui ont mis leurs vies en danger pour protéger les italiens, mais trop peu face à la folie collective. Ces évènements ont failli déclencher une guerre entre la France et l'Italie, mais les 2 pays ont préférer "enterrer" l'affaire en blanchissant totalement les coupables pourtant bien connus des autorités.

Des vies brisées sur fond de travail accompli pour un salaire de misère… Vous avez dit "Germinal", pas faux, le roman a été publié seulement 8 ans avant les faits des marais salants. Le contexte est le même : des pauvres qui se tuent (au sens propre) au travail pour un faible salaire et des patrons qui s'enrichissent.

Mais il est triste et inquiétant que ces évènements ne soient pas plus connus en ce mois de mai 2022 où les discours cocardiers, anti-immigrations et même xénophobes fleurissent. Mais les extrémistes ne veulent pas retenir les leçons de l'Histoire… de quoi être inquiets car les armes actuelles sont encore plus dangereuses que celles du passé.

Comme c'est une BD, je n'oublie pas d'évoquer le travail de Vincent Djinda, dont je connaissais le travail par "Et pourtant elles dansent…". Décors bien réalisés, personnages expressifs, colorisation en tons ocre qui rend bien l'atmosphère étouffante des marais salants. Une vraie réussite.

Un album historique qui mérite d'être diffusé très largement pour tenter de rappeler que la violence n'est jamais une bonne solution.

En bref

Un très bon album qui permet de découvrir des évènements historiques sanglants où de pauvres gens ont assassiné d'encore plus pauvres qu'eux… Une leçon d'Histoire qui mérite d'être largement diffusée!

8
Positif

leçon d'Histoire intéressante et tragique

personnages expressifs

colorisation aux tons ocre

Negatif

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (2251)
Boutique en ligne
22,00€
Boutique en ligne
22,00€
Boutique en ligne
22,00€
Boutique en ligne
22,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)