8

Critique de Scurry #2

par Ben-Wawe le jeu. 26 mai 2022 Staff

Rédiger une critique
Une suite intense et prenante, moins dans l'émotion que le premier tome, mais très dynamique et réussie

Il y a quelques mois, l'éditeur Delcourt a proposé Scurry Tome 1 : La colonie condamnée (cliquer ici pour la critique). Une lecture passionnante pour cette superbe première partie d'une trilogie réalisée par Mac Smith, artiste complet (scénariste, dessinateur, coloriste) et star montante de la scène indépendante.
L'on y suit le quotidien d'une colonie de souris dans une maison humaine, hélas confrontée à la disparition des hommes, et donc à la fin de leur source de nourriture. Wix, souris mâle, a grandi avec Pict, fille de Maître Orim, vieux dirigeant de la colonie hélas visé par le complot de Resher. Ce dernier manipule autant les rats, alliés des souris, que les chats, pour amener l'ensemble vers la ville, où il pense trouver plus de nourriture. Wix et Pict veulent trouver une autre solution, et sont visés par un complot de Resher.
Le premier tome s'achève sur une fin abrupte, avec Wix perdu dans la forêt, nouveau territoire des loups. Mais, surtout, Pict est enlevée par un faucon ! L'intensité de ce final participe à la grande réussite, tant graphique que scénaristique, d'un premier tome enthousiasmant et poétique.

Scurry Tome 2 : La forêt immergée a ainsi une pression certaine : faire au moins aussi bien que ce début très solide.
Après lecture, force est de constater que, si ce deuxième tome dispose de qualités différentes, le plaisir de parcourir les pages est intact, et l'ensemble maintient un très haut niveau !

Mac Smith plonge son lecture dans l'action, dès le début, et ne relâche jamais le rythme.
Wix parcourt l'étrange forêt, qu'il ne connaît pas, pour retrouver le faucon qui a pris Pict. Celle-ci échappe heureusement au pire, quand son kidnappeur est agressé par des corbeaux. Elle survit à une chute terrible, puis est aidée par Snag, vieil écureuil qui l'amène au Refuge. A savoir une zone de protection organisée par des castors, qui ont organisé un barrage grâce à l'ingénierie d'Arken. Hélas, leur Roi Shonk semble avoir perdu l'esprit, et suit bien trop les conseils de Nyll, chef des corbeaux.
En parallèle, Wix croise d'autres rongeurs, mais aussi l'élan Atlas. Les loups menacent toujours, tandis que les rencontres et chocs se multiplient. Les destins se croisent, les acquis sont perdus, et les héros avancent, en essayant de survivre au moins une heure de plus !

Scurry Tome 1 : La colonie condamnée a plu énormément grâce aux qualités graphiques de Mac Smith, mais aussi sa gestion de l'émotion. Une forme de mélancolie poétique s'impose dans ce premier tome, avec cette communauté qui agonise par manque de nourriture, mais aussi par la peur d'aller de l'avant.
Scurry Tome 2 : La forêt immergée abandonne cet aspect, pour épouser plus profondément un marqueur fort : l'action.
Mac Smith enchaîne vite, très vite et frappe fort, très fort. Il ne s'arrête jamais, multiplie les rebondissements et les événements, au point de faire presque tourner la tête au lecteur. L'auteur alterne les points de vue de Wix et de Pict, en trouvant un habile équilibre pour ne pas favoriser l'un ou l'autre. Epatant et très, très prenant pour une vraie injection d'aventure.

Le volume se révèle ainsi une suite très dynamique, très immersive également. L'ajout de très nombreux personnages est un défi important, car l'essentiel des acteurs du premier tome est absent ici. Les nouveaux venus sont cependant très vite intéressants, et attachants. Tous ont quelques aspects intrigants, tous correspondent aussi aux attentes du genre animalier auquel ils appartiennent.
Mention spéciale pour les fameuses sorcières, mystérieuses et charismatiques, mais aussi à l'élan, et enfin aux courageux et loyaux castors.
Enfin, les loups sont plus présents, bien qu'avec peu d'apparitions. Ils incarnent une menace moins lourde et mystique que dans le premier volume, mais se révèlent très justes dans leurs caractérisations.

Le final change encore l'équilibre, promet encore beaucoup d'action mais aussi une réunion générale bienvenue. L'on se doute que l'on y retrouvera l'émotion, très présente dans le premier tome, et ici moins intense, avec un peu plus d'humour, qui est bienvenu.
Mac Smith se révèle être un scénariste surprenant et plein de qualité. Il parvient à changer le rythme de sa trilogie, en proposant une autre stratégie d'écriture, sans perdre son lecteur. C'est fluide, agréable, prenant et réjouissant malgré les dangers.
Surtout, son graphisme demeure très léché, avec des dessins numériques particulièrement réussis et agréables à l'oeil. L'ensemble est moins poétique, mais bien des images sont marquantes, notamment la rencontre entre Wix et une immense tortue. La confrontation entre les loups et l'élan est bluffante, et les personnages sont particulièrement bien croqués, agréables à l'oeil.
Une qualité toujours très haute, et un vrai plaisir à suivre à chaque page.

En bref

La suite de Scurry ne déçoit pas, mais change intelligemment d'approche. L'émotion poétique et mélancolique du premier tome est mise quelque peu de côté, avec plusieurs personnages croisés auparavant mais laissés de côté ici. Pour proposer une aventure très intense, pleine d'action, avec plusieurs nouveaux acteurs très agréables à découvrir. Avec un graphisme toujours superbe, l'ensemble se révèle formidable. Vivement la suite !

8
Positif

Un changement de rythme surprenant, pour une aventure pleine d'action et intense.

De nouveaux personnages très agréables.

Un graphisme formidable.

Negatif

La mise de côté de personnages du premier tome.

La perte (sûrement temporaire) de l'émotion poétique et mélancolique du premier volume.

L'attente avant la suite !

Ben-Wawe Suivre Ben-Wawe Toutes ses critiques (44)
Autres critiques de Scurry
9
Scurry T.1

Scurry T.1 Staff

Lire la critique de Scurry T.1

Boutique en ligne
8,99€
Boutique en ligne
8,99€
Boutique en ligne
8,99€
Boutique en ligne
8,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)