8

Critique de Au grand air #11

par Auray le sam. 18 juin 2022 Staff

Rédiger une critique
Les ponts suspendus ne sont pas faits pour ceux qui ont le vertige

« Au grand air » ou « Yuru Camp », en version originale, est un manga d'Afro. Ce dernier se spécialise ici dans les différentes manières de camper, ou, de visiter le Japon. On mettra en valeur, pour l'occasion, deux moyens de locomotion : les deux-roues motorisés, ou, le train. Mais, attention pour ce dernier, on parle des anciens, mignons comme tout, avec leurs couleurs vives, comme le spécifie si bien Nadeshiko.

D'ailleurs, c'est par celle-ci que tout commence. Et, pourquoi pas directement pendant un diner ? Et, on peut y faire des découvertes originales ! Car, le plat représentera le fameux barrage de Nagashima, qui se trouve en amont du fleuve Ôi. Ici, on ne culpabilisera pas de jouer avec la nourriture, puisque, en prenant du riz, la sauce se déversera dans tout le plat. Alors, est-ce que cette carte gustative va suffire à ne pas se perdre en chemin ? Dans tous les cas, il a inspiré la jeune fille qui refera, « à sa sauce », cette belle idée. Je pense que très vite, chez vous aussi. Cela fait bien sûr écho à certains souvenirs issus de l'enfance.

Sinon, on reste dans le contemplatif dans ce tome onze, et, il fait énormément de bien de prendre son temps avec nos héroïnes, que ce soit pour découvrir d'autres personnes en visite dans le coin, ou tout simplement pour regarder le levé du jour... On plaisante beaucoup aussi ! Il faut lire les petits gags en fin de tome, qui sont un vrai complément à cette jolie lecture. Vous l'aurez compris plus haut, dans l'histoire principale aussi on sourira, comme la fois où on confectionnera une bougie au gras de bœuf. Pour le coup, on ne gâche rien, et, encore une fois, cette astuce simple peut-être facilement reprise.

Sinon, les épisodes concernant les ponts suspendus sont également mémorables. On a peur aussi du vide, et, on est surpris à un moment qu'il y a encore pire au niveau sécurité ou en hauteur. De quoi vraiment prendre conscience que les montagnes japonaises peuvent être très dangereuses pour le touriste non averti. D'ailleurs, nos jeunes filles, prudentes, ne se coupent pas totalement du monde non plus, car, quand ce n'est pas un partage de photos entre elles sur les logiciels de messagerie instantanée, ce sera sur les réseaux sociaux. On avertira même à l'occasion de ne jamais prendre de photos dans les endroits difficiles d'accès. Un sans-faute qui donne vraiment des envies d'ailleurs pour le coup.

En bref

« Je vois, c'est un des petits plaisirs du curry barrage... Enfin, du ragoût, cette fois... Rigolo, non ? »

8
Positif

On a envie de prendre un billet pour Shizuoka

Des astuces culinaires à essayer d'urgence

Un peu d'humour

De beaux paysages à admirer

On prend le temps avec ce rythme lent voulu

On met en avant les transports en commun ou un antigaspillage alimentaire assumé

Negatif

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (712)
Autres critiques de Au grand air
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)