7

Critique de Otaku Otaku #11

par Tampopo24 le mar. 28 juin 2022 Staff

Rédiger une critique
Bye Bye les otakus !

Pour dire au revoir à cette série qu'on ne présente plus désormais, Kana a mis les petits plats dans les grands avec une belle jaquette alternative présentant nos héros enfants. Avec ça, la boucle est bouclée.

Quand la série est arrivée chez nous en 2018, je crois que c'était ma première expérience avec une narration de ce type où les histoires étaient aussi courtes, avec un concept humoristique aussi marqué, et une proposition clairement plus moderne du format yonkama que je connaissais. Je m'en suis de suite emparée et je n'ai pas boudé mon plaisir tout au long de ces 11 tomes.

Maintenant, il est l'heure de dire au revoir à toute cette petite famille d'otakus qu'on a rencontrée et il faut avouer que l'autrice sait le faire avec émotion, avec la grosse impression de nous faire faire le tour pour dire au revoir à chacun. On revient ainsi à leur côté certains temps forts. On les retrouve d'ailleurs tous une dernière fois autour d'une partie au cours d'une soirée et ainsi on sent qu'ils ont bien changé et sont enfin sortis de cet isolement dans lequel ils étaient au début, ce qui fait chaud au coeur.

En revanche, je n'ai pas été totalement fan du resserrage de l'histoire sur le couple principal. Pas que je ne les apprécie pas mais on ressent quand même que l'autrice a eu la pression et était en quelque sorte obligée de revenir vite vite sur eux pour conclure leur histoire. On ressent vraiment cette urgence et ce n'est pas forcément hyper agréable, surtout quand on est encore dans le rythme de croisière plus nonchalant auquel la série nous a habitués.

Cependant, les thèmes abordés sont toujours aussi pertinents, eux. C'était juste et nécessaire de parler du "coming-out" de Narumi pour avouer à tous son plus gros secret : c'est une otaku et on ressent bien combien ça peut aussi être mal vu au Japon. Chez nous en France, c'était le cas quand j'étais ado, ça l'est moins maintenant, mais auprès d'un certain public c'est encore signe d'un manque de goût et d'immaturité, alors j'ai su me mettre dans la peau de Narumi et j'ai compris son malaise, qui est très bien raconté par Fujita. On boucle également l'histoire avec l'aveu de sa relation avec Hirotaka et on est, dans ce cas-là, surtout ravi pour lui, car c'est cette reconnaissance publique de l'autre tenant à lui qu'il lui manquait, même s'il ne l'aurait jamais avoué. C'était d'ailleurs amusant d'avoir plusieurs chapitres de son point de vue pour réaliser tout ce que cache sa façade assez froide et inexpressive. Ainsi même si c'était un peu beaucoup d'un coup après les avoir mis de côté un temps, c'étaient de jolies conclusions pour eux.

Les jolies conclusions, les autres personnages y ont droit également. Bien sûr, on avait déjà eu celle de Koyanagi et Kabakura mais on a droit à un charmant bonus les concernant, continuant de les faire avancer, et raconté toujours avec l'humour grinçant cher à ce couple. En revanche, Ko et Nao, eux, on l'attendait toujours et on a droit à nos pages bien niaises les concernant. J'en fus ravie tant j'ai aimé ce petit couple d'étudiants maladroits. Tout est fait vraiment avec subtilité et douceur, nous faisant bien ressentir le grand attachement de l'autrice à ses personnages.

En bref

J'ai donc été ravie de suivre sur autant de tomes l'expérience Otaku Otaku qui a su s'arrêter au bon moment et de la bonne façon avant de tourner en rond. Certes on sent vraiment que l'autrice avait dilué son propos dans les derniers tomes et avait gardé sous le coude les dernières évolution de Narumi et Hirotaka pour ce tome, ce qui donne un rythme en décalage avec les précédents. Mais quand on apprécie comme moi ces six héros, on ne peut que être touché par ce charmant final qui boucle bien chaque pan du scénario et nous laisse encore espérer plein de beaux moments pour eux. Au revoir, chers otakus !

7
Positif

La jolie surprise de la jaquette

Une autrice qui prend soin de ses héros jusqu'au bout

La fin d'une belle aventure avec le même drôle et chaleureux tout du long

La boucle bouclée pour chaque couple

Les thèmes attendues pour Narumi et Hirotaka enfin traité

Negatif

Un focus un peu forcé sur le couple principal

Un rythme différent de la nonchalance habituelle de la série

Le tome aurait pu être un poil plus long

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (841)
Autres critiques de Otaku Otaku
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)