8

Critique de Robin & Batman

par Auray le ven. 1 juil. 2022 Staff

Rédiger une critique
Dans la tête de Robin

On ne présente plus le Canadien Jeff Lemire, cependant, il ne faut pas non plus ne pas parler de son actualité. En ce moment, vous pouvez de nouveau vous procurer sa série Descender, sous une belle intégrale, toujours chez Urban Comics. Elles seront au nombre de deux. En attendant, il y a la suite de cette série de science-fiction sous le titre Ascender, pour ceux qui sont à jour dans cette lecture. Justement, sur ces monuments graphiques, on a aussi le dessinateur d'origine vietnamienne, Dustin Nguyen, comme pour le livre que nous présentons aujourd'hui.

Arrêtons-nous juste deux secondes sur le titre de cette histoire en un seul tome, complètement indépendante de la série principale. « Robin et Batman ». Évidemment, historiquement, c'est plutôt l'inverse. On met justement l'accent que ces pages seront tournées du côté sur le second du Chevalier Noir.

Les pensées de Robin pourraient tout à fait correspondre à un adolescent lambda. Pour autant, on l'a adapté à la situation super-héroïque. Ça paraît simple comme idée, et pourtant, ça n'a jamais été aussi bien exploitée. Ce n'est pas seulement parce que le mythe des origines de Robin a été réactualisé, mais aussi parce que la narration est très fluide et bien construite.

Et, il faut parler du travail en aquarelle. Elles sont d'une profondeur irrésistible. Les angles sont très cinématographiques, certes, mais surtout, elles respirent la liberté. On a l'impression d'avoir de l'espace et de se noyer complètement dans cette Gotham si inspirée. Elle est ténébreuse, sans en faire trop. Les couleurs sont signées par la même personne. Elles sont pâles, et fidèles à ce que l'on a pu voir parfois dans d'autres œuvres, comme Little Gotham.

Parfois, on a des moments plus lumineux, comme lors de la première apparition des Teens Titans dans la vie du jeune homme. Par contre, vous allez vite voir que Batman a parfois gâché tous ces petits moments. Robin n'est pas une machine à arrêter les bandits, et son majordome, Alfred, qui semble plus humain, va pas arrêter de lui répéter.

« Robin et Batman » est à lire à côté de son « année un » afin d'avoir deux visions, complémentaires, de ses origines. En plus, celle-ci est tout à fait adaptée à un public adolescent qui saura certainement se reconnaître en ce super-héros si proche de leurs âges. Cette réédition est pertinente pour tous ceux qui auraient manqué le coche à l'époque. Ce tome met aussi en relief le travail de Jeff Lemire à une certaine époque de sa vie d'artiste, et permet également d'admirer un fameux artiste trop rare, Dustin Nguyen.

En bref

« Je pense que j'ai tort à propos de tout... À propos de qui je suis. À propos de qui je suis. À propos de ce que je pourrais être. »

8
Positif

Les origines de Robin mise en avant

Des dialogues adaptés et profonds

Des décors d'une grande puissance

Alfred a vraiment la parole

En un seul tome

Negatif

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (731)
Boutique en ligne
17,00€
Boutique en ligne
17,00€
Boutique en ligne
17,00€
Boutique en ligne
17,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)