8

Critique de Thor #8

par Le Doc le sam. 2 juil. 2022 Staff

Rédiger une critique
Jugement dernier !

Deux fill-in, un épisode conçu pour tirer un trait sur la période Walt Simonson et repartir sur de nouvelles bases...et Tom De Falco et Ron Frenz ont ensuite concocté leur première grosse saga pour le Fils d'Odin, une aventure de portée cosmique histoire de montrer qu'ils pouvaient gérer ce genre de récit avant de faire revenir Thor sur Terre à la fin du #389. Et pour ce qui est de la menace, ils se sont donc dit qu'il fallait "y aller à fond dans le cosmique" en opposant Thor aux Célestes.

Suite à la destruction du Pont-Arc-En-Ciel, Thor se rematérialise dans le vide intersidéral. Avant d'étouffer, il repère une planète proche et s'y projette grâce à Mjolnir. Mauvais moment pour atterir sur Pangoria : les habitants sont en proie à la panique et tentent de quitter la planète mais il n'y a pas assez de vaisseaux pour évacuer tout le monde. La raison de ce chaos : l'arrivée d'Arishem, le juge des Célestes qui a condamné à mort la race dominante de Pangoria. Même si les chances sont contre lui, Thor ne peut résoudre à abandonner ces gens et part affronter le Céleste. Mais l'Asgardien n'est qu'une fourmi pour Arishem....et il y a encore plus grand que le Juge !

Chose étonnante, De Falco avait d'abord envisagé de raconter tout cela en un seul numéro avant d'avoir l'idée de l'excellent cliffhanger du 387 avec l'arrivée spectaculaire d'Exitar l'Exterminateur. C'est le responsable éditorial Ralph Macchio qui lui a conseillé d'ajouter un chapitre supplémentaire sans que cela donne l'impression d'étirer un peu trop l'ensemble. Ce qui est notamment intéressant, c'est que Thor est ici l'outsider mais le guerrier ne relâche jamais ses efforts dans ce qui semble être un combat perdu d'avance. 

La fonction des personnages secondaires reste classique mais il y a pas mal de bonnes idées (comme le combat à l'intérieur même d'Exitar, littéralement un autre monde aux visuels délirants) dans cette aventure épique et palpitante à l'impeccable partie graphique (le duo Ron Frenz / Brett Breeding livre comme souvent une copie très, très solide).

En bref

8
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (1102)
Autres critiques de Thor
6
Thor T.44

Thor T.44 Staff

Lire la critique de Thor T.44

7
Thor T.31

Thor T.31 Staff

Lire la critique de Thor T.31

Boutique en ligne
133,20€
Boutique en ligne
133,20€
Boutique en ligne
133,20€
Boutique en ligne
133,20€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)