8

Critique de Komi cherche ses mots #1

par MassLunar le jeu. 7 juil. 2022 Staff

Rédiger une critique
Déesse du silence ou Lycéenne angoissée ?

Komi cherche ses mots mais nous, nous allons les trouver pour elle. En un seul, Komi est géniale ! Tout simplement, n'allons pas plus loin, n'en disons pas plus... mais écrivons quand même un peu sur ce nouveau shonen de chez Pika qui nous promet un été des plus savoureux ! 

Komi est une lycéenne qui souffre d'une timidité si maladive qu'elle est incapable de communiquer. Une terrible anxiété sociale qui ne l'empêche pas de faire l'objet d'une véritable vague d'admirations de la part de ses nouveaux camarades en raison de sa grâce et de sa beauté, ne se doutant nullement de l'anxiété mutique de Komi. Seul Tadano, un lycéen banal et un peu trouillard comprendra la raison du mutisme de Komi et fera tout pour l'aider à réaliser son objectif : avoir 100 amis ! 

Aborder la timidité, le stress sociale sans doute plus fréquent que l'on ne croit au  lycée, à travers le prisme de l'humour et d'un comique de caractère tout simplement génial, voici le pari que réussit amplement ce premier volume de Komi cherche ses mots. 

Ce manga est la deuxième série d'un certain Oda Tomohito qui avait déjà signé un court titre en trois tomes d'un shonen comédie/action du nom d'Oméga - alien mégalo sous contrôle (Kaze-2014). Une petite série de ce genre n'est pas vraiment restée dans les annales mais avec Komi cherche ses mots, le mangaka a trouvé son succès puisque Komi ne compte pas moins de 25 volumes publiés au Japon. 

Grâce à son humour omniprésent qui surfe sur chaque page, il est difficile de ne pas apprécier le charme de Komi, un manga qui allie tranche de vie et humour frénétique mené par une galerie prometteuse de personnages tous gentiment plus allumé les uns que les autres. 

Bien que Komi soit la divinité silencieuse de ce titre, les autres protagonistes gravitant autour d'elles s'avèrent tout aussi remarquables. Ce premier tome introduit le principal personnage masculin Tadano, figure habituel du héros  lambda et peu sur de lui, souvent moqué par les autres camarades de classe, qui fait néanmoins preuve de bienveillance à l'égard de Komi. C'est son principal soutien bientôt assisté par d'intéressants seconds rôles tel que Najimi la fille/garçon ami.e avec tout le lycée , l'exact opposé de Komi ou encore Agari, la grande stressée de la vie. Ces trois personnages forment le début d'une longue liste trépidante d'amies que cherche à se faire Komi. Mais quand chaque futur ami s'avère aussi allumé que la demoiselle en question, les déclarations d'amitié deviennent des plus périlleuses. Heureusement que Komi peut compter sur le soutien du loyal Tadano. Ce premier volume laisse filtrer une agréable bienveillance qu'on peut relever notamment dans le super passage du tableau. Alors que Komi , incapable de s'exprimer oralement, décide d'entamer une première discussion avec Tadano par le biais du tableau de classe, un très bon passage plein de douceur et de légèreté qui ouvre le bal de Komi cherche ses mots. 

On notera également la qualité des dialogues servis en toute fraicheur par le traducteur Kevin Stocker. Komi ne parle pas mais ce manga très verbal joue allégrement avec les répliques de ses personnages que ce soient les vannes borderline de Najimi ? les "sons" manifestés par Komi, les longues et menaçantes idolatries de la psychopathe Yamai.. En terme de lecture, Komi cherche ses mots est un titre des plus vivants que ce soit par ses personnages ou par la qualité de leurs punchlines. 

Forcément tout en raccord avec cette avalanche de bonne humeur, le style du dessin est lui aussi très enlevé. Tout en gardant intact la beauté secrète de Komi mis en valeur par des plans tout en délicatesse, le mangaka Tomohito Oda multiplie les expressions effrontés;  les regard ultra-pénétrants ahuris, il donne vie sans problèmes à cette salle de classe, à ce lycée dont on a hâte de découvrir les futurs amis de Komi. 

A lire aussi pour rester dans la classe : A silent Voice (dans une ambiance diamétralement opposée), Quand Tagaki me taquine ou encore le fameux Assassination Classroom . 

En bref

Ce premier volume de Komi cherche ses mots annonce une excellente tranche-de-vie lycéenne aussi joviale que tendre. Un manga sur le pouvoir de l'amitié jamais traité de façon niais mais au contraire relevé par un humour de caractère et de répliques piquantes, qui font mouche à chaque case , le tout sublimé par la grâce de Komi, la déesse de ce titre.

8
Positif

Une héroine magnétique, drôle et touchante accompagné d'une bonne galerie de personnages allumés

Un manga tranche-de-vie qui explose des thèmes sérieux par un humour bien rythmé et parfaitement dosé

Une traduction de qualité

Negatif

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (407)
Autres critiques de Komi cherche ses mots
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Boutique en ligne
7,20€
Laissez un commentaire
Commentaires (1)
  • FrEaK
    Membre

    Merci pour la chronique.
    Omega m'avait plutôt déçu, et là tu me donnes vraiment envie de donner une seconde chance à son mangaka !