7

Critique de Les mémoires du Dragon Dragon #1

par MassLunar le mer. 17 août 2022 Staff

Rédiger une critique
Celui qui culbutait la Révolution Française

Les mémoires du Dragon Dragon où le récit potache et comique d'un culbuteur, un militaire du nom de Pierre-Marie Dragon qui fait aussi partie des Dragons (non pas la grosse bête mythologique mais un régiment d'infanterie appelé comme la grosse bête durant le 18ème siècle) . Du coup, notre personnage principal s'affuble le plus souvent sous le sobriquet de Dragon-Dragon , un nom assez noble mais qui n'a jamais été aussi mal porté puisque Dragon-Dragon est avant tout un personnage lâche, égoïste et libidineux. Un obsédé en constante quête d'un froc à défroquer ! Mais, malgré tout, notre Dragon-Dragon est un personnage qui à la manière de Forrest Gump influe tranquillement mais certainement sur l'Histoire à coup de culbute et de meurtres accidentels mais tout de même, ce n'est pas rien , surtout pendant la révolution française ! 

Au scénario, Nicolas Juncker récidive donc avec la comédie potache et satyrique juste après sa collaboration avec François Boucq sur Un général, des Généraux. Cette fois, il travaille avec le dessinateur Simon Spruyt qui impose un style décapant,  caricaturant sans excès les dessous de la Révolution Française. Je dois l'avouer, au départ j'ai trouvé cet antihéros et l'humour général un poil lourdingue comme une sorte de pet qu'on maquille constamment derrière un langage soutenu et versatile mais, une fois passé la rencontre avec ce personnage haut en couleur qu'est Dragon-Dragon, on finit par apprécier cette comédie satirico-historique qui s'amuse à basculer les faits historiques de la Révolution Française, que ce soit à travers la mort d'un général ( surtout due à un tir plus ou moins malencontreux ) où la bataille de Valmy qui tourne plutôt mal encore une fois à cause de la bêtise de notre antihéros. A la manière du putch Algérien dans sa précédente bd, Nicolas Juncker s'amuse ici à "bouffoner " l'Histoire de France à travers l'une de ses périodes les plus célèbres , la Révolution Française.

Comme souvent chez les antihéros, Dragon-Dragon est un bouffon utile, porteur d'une vérité qui blesse comme en témoigne son discours avec son amant Anselme sur l'hypocrisie des officiers nobliaux qui laissent leurs régiments violer les femmes. D'une certaine manière, Dragon-Dragon leur retourne avec allégresse cet hypocrisie. Mais ceci, pour son bon et unique plaisir. Le futur roi , Louis-Philippe 1er en fera génialement les frais. 

Bref, bouffon mais pas que , antihéros totalement détaché, Dragon-Dragon est une excellente figure de la satire qui vit selon son bon plaisir au gré de l'Histoire. Une histoire qui le verra cotoyer quelques personnages emblématiques de cette période comme Louis-Philippe donc ou encore Danton toujours sous les coups de crayons tendancieux de Simon Spruytt qui exacerbe les traits de ses personnages sans tomber dans la lourde caricature. On appréciera également les véritables illustrations de presse présents dans cet album qui donne à ce volume une bonne cohérence entre les conséquences de la bouffonnerie de Dragon et la véritable Histoire. 

Sur la forme et le fond, ces Mémoires sont donc plutôt réussies avec un premier volume assez convaincant dans sa satire et son humour potache, qui malgré une petite lourdeur ( cela tourne beaucoup autour du c**) , arrive à faire mouche ! On prépare tranquillement les baumes et pommades pour le second tome et la suite des aventures roculbulesques de Mr. Dragon, celui qui n'hésite pas à culbuter la Révolution ! 




En bref

Bon petit titre satire et historique, ce premier volume des mémoires du Dragon-Dragon touche là où ca fait mal avec cet antihéros qui n'hésite pas à culbuter les grands noms de l'Histoire. Une bouffonnerie potache mais aussi recherché à sa manière qui ravira les amateurs d'humour critique avec un joyeux mélange de finesse et de grotesque !

7
Positif

Un antihéros comme on les aime, lâche, égoïste et surtout totalement obsédé

Le style fleurie de Nicolas Juncker qui apporte un petit regard bouffon et critique sur la Révolution

Quelques moments bien fendards tel que les douleurs de Louis-Philippe ou le coup du Moulin de Valmy

Negatif

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (389)
Boutique en ligne
15,45€
Boutique en ligne
15,45€
Boutique en ligne
15,45€
Boutique en ligne
15,45€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)