7

Critique de Otome Game #5

par Sachiko-chi le jeu. 15 sept. 2022 Staff

Rédiger une critique
Un peu de tranquillité pour Catarina mais pas trop...

Avec le tome précédent, la saga aurait pu se terminer puisque Catarina avait réussi à déjouer son funeste destin et a être entourée d'amis et non d'ennemis !
Mais je me suis tout de même demandée ce que pouvait nous réserver la suite de l'histoire et pour le moment je reste sur un avis assez mitigé. En effet, je trouve que la suite est un peu moyenne et on perd un peu l'idée principale de la saga. Ce qui est assez logique puisque Catarina s'est sauvée...

Après les derniers événements, le calme revient dans l'académie et dans le quotidien de nos personnages surtout pour Catarina qui peut profiter de cette tranquillité.
Les mangakas pour mettre en avant, le retour du calme nous propose de passer par des événements plus classiques et que l'on voit bien assez souvent dans les mangas et en particulier dans les shojo de type lycée. De ce fait, on participe avec ces personnages au festival mêlé de magie de son académie, ou encore à l'improvisation d'une pièce de théâtre, des élements légers et sympathique mais déjà bien vus et utilisés à plusieurs reprises...
Tout en profitant de sa vie à l'académie entourée de ses amis, les liens se resserrent entre les personnages, les relations s'approfondissent entre eux aussi, et les mangakas mettent l’accent notamment sur le côté harem de l’histoire. En effet, on retrouve une protagoniste au milieu de personnages masculins et féminins attirés par elle, et lui portant une attention toute particulière. Je trouve que la naïveté de Catarina était mignonne au début, et plutôt drôle, mais maintenant que le but premier de l’histoire est atteint, je trouve que cela devient un peu agaçant de la voir être complètement à côté de la plaque alors que ça crève les yeux surtout en ce qui concerne le prince Geordo.
Je pense que j’apprécierai que notre protagoniste soit un peu plus terre à terre, et un peu sérieuse. Sa naïveté apporte de la légèreté au récit, mais il faut savoir doser, et je trouve que ça part un peu dans les excès, surtout dans ce tome…

En revanche, si le trait est accentué sur les personnages, j’ai trouvé intéressant aussi de mettre un peu plus en avant le personnage du prince Geordo. J’ai éprouvé pour lui une forme d’attachement un peu plus forte, j’ai été touché par sa sincérité et sa présence pour Catarina, mais c’est dommage qu’elle soit dans le déni.
Par contre, de nouveaux personnages font leur apparition, je ne vois pas forcément d’utilité parce qu’il aurait été peut-être bien de développer ceux qui sont déjà présents. Mais je comprends leur introduction, puisque certains ne seront pas étrangers aux événements de la fin qui permettent de relancer l’intrigue de l’histoire, notamment pour Catarina qui n’est pas au bout de ses peines. Même si je lui trouve un petit côté déjà vu sur certains aspects, à voir comment cela va évoluer, je suis tout de même curieuse de lire la suite !

Est-ce qu’on peut parler de la taille du tome ? Parce que 120 pages de manga c’est bien trop peu… 20 pages d’une histoire annexe et rédigée dont la mise en page ne prend que la moitié, le reste est vide… Je ne parle même pas de la dizaine de pages qui suivent, qui sont blanches, vides, qui donnent l’impression d’être présentes pour broder… Je trouve dommage de combler comme ça… C'est le genre de détails qui m'agacent un peu, c'est pire que d'avoir des histoires bonus qui coupent le rythme de l'histoire principale...

En bref

Une suite un peu plus molle j'ai trouvé, où l'intérêt pour la saga baisse un peu... La naïveté de Catarina devient un peu agaçante, contrairement à Geordo qui m'a plu et m'a touché. Beaucoup d'événements classiques comme le festival ou la pièce de théâtre, mais ils apportent un peu de légèreté après les événements. Par contre, il y a trop peu de pages à lire et beaucoup trop de blanc et vide...

7
Positif

Un dessin sympathique

L'attachement pour le prince Geordo

La légèreté de la vie quotidienne à l'académie

Les liens qui se resserrent entre les personnages

Introduction de nouveaux personnages

La pièce de théâtre en improvisation

Negatif

Des événements assez classiques

La naïveté de Catarina dans l'excès

Une suite un peu molle

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (339)
Autres critiques de Otome Game
7
Otome Game T.4

Otome Game T.4 Staff

Lire la critique de Otome Game T.4

8
Otome Game T.3

Otome Game T.3 Staff

Lire la critique de Otome Game T.3

Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Boutique en ligne
7,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)