7

Critique de Recueil d'histoires courtes

par Sachiko-chi le sam. 17 sept. 2022 Staff

Rédiger une critique
Pas un indispensable mais un bon moment de lecture !

Outre le fait que la couverture m’a tout de suite attirée et plu, j’étais curieuse de voir ce que pouvait nous réserver ce petit recueil d’histoires inédites et sans rapport avec The promised neverland. Hors mis la dernière histoire qui se positionne comme un épilogue à la saga phare de Kaiu Shirai et Posuka Demizu.
Pour donner une idée dans l’ensemble, c’est un recueil qui n’est pas nécessaire pour apprécier The promised neverland, mais qui se laisse découvrir pour mieux connaître le travail de ces mangakas. Donc il y a du bon, du touchant, et du moins bon.

Je trouve que c’est toujours plus compliqué d’aborder dans une chronique un recueil d’histoires puisque c’est assez court, et sans de vrai fil conducteur qui va suivre tout du long. Mais je dois reconnaître que le travail fourni par les mangakas est suffisant, et on comprend très bien le contexte. Certaines m’ont beaucoup plu, et j’aurai vraiment aimé en voir plus, mais ça fonctionne. Pour en parler, je pense procéder par chaque histoire, alors c’est parti !

Dans la première, nous faisons la rencontre d’un scientifique et d’une puce intégrée dans un grille-pain qui rêve de devenir humain. Celle-ci est une de mes préférés, surtout qu’elle est un peu plus détaillée et travaillée que les trois autres restantes. On comprend très rapidement aussi que l’on est dans une revisite de l’histoire de Pinocchio, mais avec des éléments bien différents et plus modernes, et j’ai été charmé ! Le personnage du scientifique est touchant, et est une base importante pour comprendre les différences de cette planète avec la nôtre. Mais Poppy le petit robot humain est bien plus touchant dans sa construction, mais j’ai surtout apprécié le duo, qui chacun de leur côté et à leur façon avaient besoin de la présence d’un ami. La suite de leur histoire est moins touchante, mais très agréable et assez originale, je dois souligner !
Je trouve génial que les mangakas aient réussi à développer leurs personnages de cette façon avec une histoire aussi courte, toutes ne le seront pas, mais je dois tout de même le souligner !

La suivante est sûrement celle que j’ai préféré, on fait la rencontre d’un photographe plutôt étrange avec une passion qui l’est tout autant, il photographie les fantômes. On fait en même temps la rencontre d’un jeune garçon pas plus intéressé que ça par ce qu’il se passe dans son immeuble. Mais ce photographe n’est pas ici par hasard, et il a un message à faire passer à ce jeune garçon qui connaissait sa voisine qui s’était suicidée. Cette histoire possède déjà un scénario plutôt intéressant et original bien qu’il rappelle un peu le jeu vidéo Project Zero sur ce principe de photographier des fantômes.
Mais je pense que c’est aussi l’histoire la plus touchante du recueil qui met en avant le harcèlement, les difficultés à en parler, le deuil mais aussi la culpabilité. Tout est abordé de façon subtile, mais cela se comprend bien à travers les événements ou les personnages. Mais elle met aussi en avant, un sujet qui peut être perçu comme tabou, tout le monde ne croit pas aux fantômes, mais encore une fois j’ai trouvé le travail très intéressant et agréable.

La troisième histoire nous permet de rencontrer une jeune fille dans un orphelinat qui sauve un homme faisant parti d’un gang, et ils vont être lié par le destin, surtout que cette fille est victime d’avarice… On ressent à travers celle-ci les prémices et les idées qui ont fait de The promised neverland l’œuvre qu’elle est. Elle n’est pas vraiment touchante dans le sens où je n’ai pas forcément eu d’attaches pour les personnages, je n’y ai pas vu de gros développement. Par contre, la morale derrière est très intéressante malgré la cruauté qui est mise en avant dans cette petite histoire, les mangakas nous rappellent qu’il est important de profiter de la vie, et surtout de la vivre ! Le message me plait beaucoup bien qu’elle ne se soit pas posée comme la plus touchante.

La dernière histoire avant d’attaquer l’épilogue de The promised neverland est plutôt sympathique avec des thématiques intéressantes sur les hommes robots. Ici, c’est une jeune fille plutôt surdouée qui a créé l’algorithme de ses hommes robots et qui depuis, n’a plus du tout une vie normale. De ce fait, elle va devoir être protégée par un tout nouveau garde du corps de dernière génération. Celle-là est originale, et c’est celle qui pour moi manque cruellement de développement, avec les thématiques et les idées, je trouve que ça va trop vite, et le développement des personnages m’a semblé un peu bancal. Mais je pense que c’est dû à l’univers trop fourni, et qui aurait mérité bien plus de développement et de travail. Pas de grosse idée qui est traitée, mais on peut peut-être parler de la force de l’amitié si on voulait définir cette histoire.

Pour ce qui est de l’épilogue de The promised neverland, on retrouve les enfants dans leur vie après tous les événements et qui doivent réapprendre à vivre une vie normale d’enfant de leur âge. C’est ce que l’on va pouvoir observer ici, on va les suivre très rapidement dans plusieurs aventures à la rencontre de nouvelles sensations et impressions, dans une vie d’enfant. L’idée est bonne, mais trop peu poussée, elle est complètement survolée. Je pense qu’en parlant d’épilogue, je m’attendais à une partie qui allait bien plus loin, et qui montrait ce qu’ils avaient pu devenir des années plus tard, et pas juste se contenter de quelques mois où finalement on ne sait pas grand-chose de plus… Même l’univers en soi n’est pas du tout approfondi… J’avoue avoir été un peu déçue, je pense qu’il aurait été mieux de l’appeler histoire bonus qu’épilogue…

Ce recueil plaira beaucoup aux fans des mangakas, à ceux qui veulent en découvrir plus sur leur travail, les fans de The promised neverland seront très heureux de retrouver leurs personnages préférés même pour quelques pages. Pour les autres qui ont apprécié la lecture du manga, je ne pense pas qu’il vous soit indispensable, parce que l’épilogue n’est pas poussé à fond je trouve… Mais comme toujours, je vous laisse vous faire votre propre avis !

En bref

Un recueil qui est dispensable à l'univers de TPN, c'est plus pour découvrir les idées qui ont germé dans l'esprit de Shirai et retrouver le coup de crayon de Demizu. Certaines sont touchantes avec de beaux messages, d'autres le sont beaucoup moins. Ce qui est de l'épilogue c'est vraiment léger, je pense que j'attendais quelque chose de plus poussé et qui permettait d'en apprendre plus sur eux...

7
Positif

Un dessin très agréable

Des histoires touchantes

Des messages intéressants

Des personnages travaillés

Retrouver les enfants de The promised neverland

De bonnes idées à développer

Negatif

Un épilogue trop léger

Certaines histoires pas touchantes

Sachiko-chi Suivre Sachiko-chi Toutes ses critiques (339)
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Boutique en ligne
4,99€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)