6

Critique de Le Ministre et La Joconde

par vedge le mar. 20 sept. 2022 Staff

Rédiger une critique
Foutrage

C’est un récit doux dingue que nous proposent les auteurs, entre délirium tremens et outrage foutraque.

Un ministre d’état, André Malraux himself pour ne pas le nommer, propose au Général De Gaulle, de prêter la Joconde aux américains. Il accepte, et voici le Ministre embarquant sur le France, avec le chef d’œuvre, pour un voyage tranquille de cinq jours sur une mer d’huile. Le tableau, quant à lui, bien rangé dans une caisse ad hoc, gardé en permanence, ne risque rien.

Mais patatras, au milieu de la traversé, sur un coup de tête du ministre à ressorts, on découvre la caisse vide et le tableau disparu. Je vous laisse découvrir les péripéties pour retrouver l’œuvre, avant m’arrivée à New York.

Cette Bd vaut surtout selon moi, par les délires psychotiques d’un Ministre bipolaire, alternant survoltage et dépression, dans un flot d’alcool, de tabac et de médicaments. Les envolés lyriques, les discours abracadabrantesques sont légion, imagés et imaginatifs.

Le dessin suit une ligne claire très classique la plupart du temps, mais, lui aussi, victime d’on ne sait quel psychotrope, nous propulse soudain dans un monde onirique superposant photos et dessins aux couleurs vives, pleine page, qui emporte le lecteur dans les rêves de Malraux poursuivant la joconde.

Un récit doux dingue où le vol de la Joconde est prétexte à emporter le lecteur dans un feu d’artifice de mots et de folie douce, autour d’un ministre d’Etat improbable, exécrable, mais terriblement magnétique.

En bref

Un récit doux dingue où le vol de la Joconde est prétexte à emporter le lecteur dans un feu d’artifice de mots et de folie douce, autour d’un ministre d’Etat improbable, exécrable, mais terriblement magnétique.

6
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2508)
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)