7

Critique de Le chevalier d'Eon (Lapo) #3

par vedge le mar. 11 oct. 2022 Staff

Rédiger une critique
Epicène

Ce fut la partie finale de son testament, cela aurait pu être son épitaphe : « nu, du ciel, je suis descendu, et nu, je suis sous cette pierre. Donc pour avoir vécu sur cette terre, je n’ai ni gagné ni perdu ».

Qu’elle est impressionnante la vie du Chevalier d’Éon. Nobliau désargenté par les dettes de son père, il met au service du roi et intègre à leur création, les services secrets de Louis XV. De la Russie de la tsarine, à Londres, il poursuit une carrière d’espion, prenant tour à tour les atours d’une femme ou d’un homme, au gré des missions et de ses envies. Du luxe des salons russes ou londoniens à l’extrême pauvreté précédent sa mort, de la défense de la royauté française, au chantage et à la trahison, ce supposé androgyne, cet épicène, aura eu une vie de hauts et de bas, d’exaltation et de mystères.

Ce troisième tome qui clôt un cycle (y aura-t-il une suite ?) s’attache à décrire la fin de vie de ce mythe, entre outrances et désespoir, pour qu’à la toute fin, et à la fin seulement, à titre posthume un médecin lève le voile sur ce qu’il fut, à défaut de savoir qui, il fut vraiment.

Je trouve le dessin de ce troisième tome plus apaisé, plus serein. Les hachures sont toujours là, pour augmenter l’effet d’une scène, la tension d’un instant, ou le cumul des ans que l’on lit dans les rides d’un visage ; A l’égal d’un tronçon de chêne dont on compterait les cernes pour lui donner son âge.

En trois tomes, cette série a fait souffler le vent de l’aventure, aux débuts de l’espionnage politique, autour d’un personnage qui a fait couler beaucoup d’encre. Le savoir femme ou homme ne résout finalement qu’une partie du mystère.

En bref

En trois tomes, le premier cycle de cette série a fait souffler le vent de l’aventure, aux débuts de l’espionnage politique, autour d’un personnage qui a fait couler beaucoup d’encre. Le savoir femme ou homme ne résout finalement qu’une partie du mystère.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2703)
Autres critiques de Le chevalier d'Eon (Lapo)
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Boutique en ligne
14,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)