7

Critique de Glacé

par damss le mar. 25 oct. 2022 Staff

Rédiger une critique
Enquête autour d'homicides au coeur des Pyrénées

Glacé est une adaptation BD du roman éponyme de Bernard Minier. Il nous entraîne au fin fond des Pyrénées à proximité d’un établissement psychiatrique dans lequel est enfermé le fameux tueur en série Julian Hirtmann.

C’est l’ADN de ce dernier que la police va trouver autour du meurtre sordide du cheval d’un milliardaire. Le commandant Martin Servaz va être affecté à l’enquête. Il sera secondé du capitaine Irène Ziegler dont le personnage sera un peu développé au cours de l’enquête.

C’est un scénario très bien construit que nous offre les auteurs. On suit plusieurs histoires en parallèle, pour donner du rythme, titiller la curiosité et redonner de l’intérêt. Bien évidemment on suit la trame principale, c’est-à-dire l’enquête de Martin autour de cet homicide violent et peu commun qui sera le début d’une série. Ensuite, il y a Diane, docteur en psychologie, qui débarque sur l’établissement psychiatrique pour suivre Julian Hirtmann et qui au fil des semaines va se poser quelques questions sur certaines pratiques au sein de l’établissement. Enfin, il y a en pointillé le suivi de la fille du commandant dont le comportement a récemment changé et qui l’inquiète. Cela apportera également des éléments pour nourrir le personnage de Martin et lui donner davantage de crédibilité.

L’histoire est rapidement prenante. Comme pour Martin, le lecteur ne sait pas trop où il met les pieds tant le mystère autour de ces meurtres est entier. Les pistes menant à Martin Servaz sont légères et posent questions. Au fil des pages, l’enquête progresse doucement jusqu’au dénouement final qui surprend et offre une conclusion à la hauteur de l’album.

Côté dessins, l’auteur se centre exclusivement sur les personnages. Peu de décors pour laisser place aux expressions des visages, aux échanges entre les protagonistes et aux scènes de crimes théâtrales. La colorisation est assez monochrome, utilisant les tons de bleus dans la nuit et la neige, les tons jaunies lors des scènes extérieures en journée ou intérieures. Le rouge n’est pas utilisé pour appuyer sur le sang sur les scènes de crime par exemple, mais par contre il est présent sur les phares des voitures la nuit, uniquement pour cela.

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment à découvrir cette histoire adaptée du roman que je n’avais pas encore lu. L’ambiance est pesante, l’enquête prenante et on avance sur les pas de Martin et d’Irène en suivant les maigres indices que le tueur a laissés. Le personnage de Martin est bien développé et on prend plaisir à le voir réfléchir et analyser les différentes scènes pour comprendre la logique de ces crimes spectaculaires. Sa confrontation avec Julian Hirtmann apporte un plus même si cela reste relativement anecdotique. La conclusion est à la hauteur de l’histoire ce qui ne gâche en rien le plaisir !

En bref

Pour conclure, j’ai passé un très bon moment à découvrir cette histoire adaptée du roman que je n’avais pas encore lu. L’ambiance est pesante, l’enquête prenante et on avance sur les pas de Martin et d’Irène en suivant les maigres indices que le tueur a laissés. Le personnage de Martin est bien développé et on prend plaisir à le voir réfléchir et analyser les différentes scènes pour comprendre la logique de ces crimes spectaculaires. Sa confrontation avec Julian Hirtmann apporte un plus même si cela reste relativement anecdotique. La conclusion est à la hauteur de l’histoire ce qui ne gâche en rien le plaisir !

7
Positif

Ambiance pesante et prenante

Un policier intelligent et tenace

Un scénario bien ficelé

Negatif

damss Suivre damss Toutes ses critiques (1200)
Autres critiques de Glacé
7
Glacé

Glacé Staff

Lire la critique de Glacé

Boutique en ligne
19,90€
Boutique en ligne
19,90€
Boutique en ligne
19,90€
Boutique en ligne
19,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)