5

Critique de Batman - Shadow war

par ScoobyDam le mar. 29 nov. 2022 Staff

Rédiger une critique
Comme un goût de Marvel chez DC

Après un très bon run par James Tynion IV sur les Batman Infinite, c’est Joshua Williamson qui reprend le flambeau de la chauve-souris en concluant Infinite par le très anecdotique Abyss et qui enchaîne sur l’album dont on va parler ici.

Je ne m’étendrai pas sur le dernier tome de Batman Infinite que j’ai trouvé complètement dispensable et hors de propos vis-à-vis des précédents opus mais si comme moi vous n’avez pas accroché, vous n'aimerez sûrement pas Shadow war.

Le récit se déroule après les événements de Batman Infinite et après le second tome de Robin Infinite mais peut être un point d’entrée si vous prenez le temps de bien lire le résumé en préface pour ne pas être trop perdu lors de votre lecture.

J’ai trouvé l’histoire très banale, avec des rebondissements attendus et donc pas de réelles surprises. Williamson nous embarque dans une énième lutte de pouvoir entre deux familles de vilains sans rien apporter à l’univers de Gotham comme avait su le faire James Tynion IV dans son run Joker War. En d’autres termes, que vous le lisiez ou non, vous ne serez pas perdu dans la globalité des aventures du justicier gothamite.
J’ai eu l’impression de lire un évènement cross-over de chez Marvel du genre War of the realms, et ce n’est pas vraiment une bonne chose à mon avis.

Il est compliqué de donner un avis global sur l’aspect graphique car ce ne sont pas moins de 10 artistes qui sont listés en début d’album ! Je ne m’attarderai que sur cinq d’entre eux car les autres n’offrent qu’une brève participation à ce comic-book.

C’est Viktor Bogdanovic qui ouvre le bal avec un trait qui m’a beaucoup plu, des planches dynamiques et une colorisation par Mike Spicer qui complète parfaitement cette introduction violente dans la Shadow war.

Ensuite, Howard Porter prend le relais avec un style plus détaillé, ce que je n’apprécie pas plus que ça d’habitude mais là j’ai plutôt bien aimé même si les proportions sont quelquefois aléatoires. Le gros problème c’est qu’on a l’impression que son Robin a 30 ans… Heureusement qu’on a le contexte parce que sans ça, j’aurai facilement cru que Tim Drake avait repris le rôle du jeune prodige tellement il l’a vieilli ; ce qui fait perdre selon moi l’intérêt d’avoir Damian Wayne dans une aventure de Batman.

On enchaîne avec Paolo Pantalena… Et alors là, je n’ai pas aimé du tout. J’ai eu l’impression de replonger dans un mauvais comic des années 90 avec des visages difformes et des carrures surdimensionnées qui donnent une impression d’inertie qui m’a beaucoup gêné dans ma lecture. Certes c’est un style, mais ça ne me parle pas du tout.

Heureusement que juste après, Roger Cruz intervient. J’ai beaucoup aimé son trait même si, comme pour Porter, il a tendance à vieillir Robin d’une case à une autre.

Et pour conclure, on a la chance d’avoir du Stephen Segovia, qu'on ne présente plus, pour clôturer ce one-shot édité par Urban.

Batman - Shadow warBatman - Shadow warBatman - Shadow warBatman - Shadow war

Cet album de Batman et ce run Shadow war ne sera clairement pas celui que je conseillerai, voir même je le déconseillerai tellement il y a de très bonnes lectures sur le personnage et cet univers, même dans les parutions récentes. C’est une certaine déception pour moi mais sans réelle surprise après le quatrième tome de Batman Infinite que je n’avais déjà pas apprécié plus que ça.

En bref

Shadow war est une énième guerre entre deux familles à Gotham. Il n’y a pas de grosses surprises ni d’événements importants dans cet album qui est pour moi très dispensable.

5
Positif

La couverture par Dan Mora

Viktor Bogdanovic et Stephen Segovia

Negatif

Une utilisation très basique de personnages intéressants

On s’attend à la plupart des twists

Encore une guerre entre deux familles

Paolo Pantalena

ScoobyDam Suivre ScoobyDam Toutes ses critiques (105)
Autres critiques de Batman - Shadow war
Boutique en ligne
24,00€
Boutique en ligne
24,00€
Boutique en ligne
24,00€
Boutique en ligne
24,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)