7

Critique de Hana l'inaccessible #5

par Auray le mar. 20 déc. 2022 Staff

Rédiger une critique
Un nouveau départ

« Hana l'inaccessible », c'est au début une responsable d'une entreprise de fabrication de pâtisseries traditionnelles qui assure complètement son rôle de management. Tellement, qu'elle reste dans cette ambiance tout le temps, au point de s'enlever toute chance d'une belle histoire d'amour avec son employé, Tsuyoshi.

Depuis, des personnages se sont mis entre ces deux-là. Actuellement, pour Hana, plus rien n'est possible si elle n'arrive pas à aller au-delà de son handicap., et, on ne peut pas vraiment lui donner tort. Ce tome a pour but de relancer la machine. Pourtant, tout est un peu lourd à digérer cette fois-ci.

Par exemple, le véritable boss de l'entreprise reste lui aussi bloqué, par des phrases uniquement en anglais, lorsqu'il est subjugué par la beauté d'Hana. Pour autant, à certains moments, je l'ai trouvé mal dessiné, alors que le jeune homme est supposé être un beau gosse hors de ces moments de difficultés. Je ne parle pas donc nullement de ses expressions exagérées lors de la chute de phases plus comiques. Oups !

Si on savait déjà qu'Ichigo, la demoiselle de la couverture, craquait pour son collègue, elle passe à l'offensive ici. Pourtant, le cœur de Tsuyoshi est ailleurs. Une ambiance lourde, tant elle nous met mal à l'aise pour la petite qui se prend des vestes monumentales. Est-ce vraiment réaliste pour le coup ? Peut-être que le manque de confiance du jeune homme, qui vient de voir que rien n'est possible avec Hana, en est la cause ?

Bref, lorsque l'on aperçoit encore un triangle amoureux avec la douce Hana en fin de tome, avec, cette fois, un séducteur né, Charada, on tourne vraiment autour du pot. En plus, celui-ci arrive aussi à être nerveux, et, faire le contraire de ce qu'il pense... encore !

Je ne sais pas si c'est ce volume en particulier, ou, si c'est parce que l'on a un auteur qui patine dans la semoule, mais, le tout ne passe pas vraiment. Le manque de préparation en amont se ressent, et, on a l'impression que l'on essaie de se renouveler, mais tout en prenant trop à cœur cette dissonance psychologique. Il aurait peut-être fallu s'en tenir qu'à deux personnages à ce niveau-là. Tout le monde est heureusement différent dans la vie. Au final, on apprécie Ichigo qui est la seule qui ne fait pas le contraire de ce qu'elle souhaite vraiment.

En bref

« Je n'en peux plus... oui... ça commence sérieusement à bien faire !! »

7
Positif

Ichigo, la seule qui fait ce dont elle a envie ! Ouf !

Les femmes sont toujours bien mises en valeur

Negatif

Les hommes beaucoup moins !

Tsuyoshi est un empoté

Les blagues de Nagi tombent à l'eau

La série a du mal à sortir de son genre, et donc, à se renouveler... le volume de trop ?

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (938)
Autres critiques de Hana l'inaccessible
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Boutique en ligne
6,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)