7

Critique de Major Burns #2

par vedge le mar. 10 janv. 2023 Staff

Rédiger une critique
Humour sombre et ligne claire

Devig va jusqu’au bout de son humour très noir, le masquant derrière un dessin ligne claire simple et du plus bel effet. Ce deuxième tome narre pour partie, les aventures vécues en propres par le Major Burns et son fidèle bien qu’acrimonieux assistant le docteur Wayne. Partant de faits divers réels, il leur donne une signification très personnelle, en ajoutant un humour macabre, avec une auto-dérision et un pince-sans-rire so british.

On se régale de ces petites histoires qui font intervenir, ici le monstre du Loch Ness, là Dracula, ou encore une sirène maléfique. Les enquêtes du duo, si on peut les appeler ainsi, sont entrecoupées d’histoires racontées par Burns mais survenues à d’autres. On notera entre autres, l’apparition de fantômes ou l’appétit post-mortem d’une princesse vampire.

Evidemment, ne cherchez pas dans cet ouvrage ni happy end ni morale, mais plutôt un moment pour rire de tout, en toute discrétion of course.

Devig nous entraîne à la suite de ses deux héros, Burns & Wayne, dans des enquêtes fantastiques, issues pour la plupart d’entre elles de faits divers réels mais largement réinterprétés, avec un humour sombre sur un dessin ligne claire.

En bref

Devig nous entraîne à la suite de ses deux héros, Burns & Wayne, dans des enquêtes fantastiques, issues pour la plupart d’entre elles de faits divers réels mais largement réinterprétés, avec un humour sombre sur un dessin ligne claire.

7
vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2702)
Autres critiques de Major Burns
Boutique en ligne
15,90€
Boutique en ligne
15,90€
Boutique en ligne
15,90€
Boutique en ligne
15,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)