7

Critique de Le Comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas #1

par vedge le ven. 17 mars 2023 Staff

Rédiger une critique
Vengeance

Certes, on connaît l’histoire, celle d’Edmond Dantès, accusé à tord et enfermé au château d’If, île située en face de Marseille, durant de longues années. Il y fait la connaissance d’un autre prisonnier, un prêtre, qui, outre une occasion e s’enfuir, lui transmet, dans son dernier souffle, l’emplacement d’un immense trésor, sur l’île de Monte-Cristo.

C’est donc affublé du titre de Comte de Monte-Cristo, qu’il revient ensuite se venger des hommes qui, par jalousie, ont comploté contre lui et l’on fait enfermer.

Si on connaît l’histoire, je trouve les illustrations particulièrement intéressantes. Cette façon à la fois simple, et terriblement parlante de rendre, par exemple, les faciès émaciés des prisonniers, qui en dit long sur leur calvaire et leurs privations, de lumière et de nourriture.

La restitution de la mer, lors de l’évasion, avec l’angoissant cimetière marin aux cadavres en forêt sous-marine verticale, rivés au sol par leurs boulets et leurs chaines est impressionnante. De même, la presque naïve mais furieuse beauté des vagues, et ce corps nu échoué, nous ramène aux tableaux anciens, bibliques, ou de calvaires marins, au radeau (ici de pierre) de la Méduse compris.

La lente transformation enfin, du bagnard émacié, passant par un Corto au foulard rouge portant une marinière, pour finir en Nosferatu au visage d’ombre, aux yeux blancs, en haut de forme, est intéressante pour rendre l’évolution psychologique du personnage principal.

Une série qui illustre de manière originale un roman dont on ne se lasse pas.

En bref

Une série qui illustre de manière originale un roman dont on ne se lasse pas.

7
Positif

Illustrations

Negatif

Un récit connu

vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2698)
Autres critiques de Le Comte de Monte-Cristo d'Alexandre Dumas
Boutique en ligne
12,50€
Boutique en ligne
12,50€
Boutique en ligne
12,50€
Boutique en ligne
12,50€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)