5

Critique de Out Of Body

par ScoobyDam le sam. 7 oct. 2023 Staff

Rédiger une critique
Déception astrale

Les expériences de mort imminente sont encore aujourd’hui de véritables mystères qui continuent à intriguer le monde scientifique et les personnes portées sur la spiritualité. Un des “symptômes” les plus répandus de ce mécanisme est la décorporation, le sujet principal d’Out of body.

Dans la lettre de l’auteur en préface, on y apprend que c’est une chose à laquelle crois beaucoup Peter Milligan (dont je ne peux que vous conseiller ses Human target et son passage sur Shadowman si vous ne les avez pas encore lu) et il s’est même entraîné plus jeune pour tenter de vivre ça. C’est de ces tentatives et de son intérêt pour le phénomène de projections astrales que l’idée d’Out of body a pris corps (si on peut s’exprimer ainsi).

Synopsis : Un jeune docteur en psychologie réputé se réveille cloué dans un lit d’hôpital, ne pouvant ni bouger, ni s’exprimer, il tente de se remémorer ce qui lui est arrivé jusqu’à ce qu’il frôle la mort et qu’il ne se voit d’en haut, allongé dans son lit. C’est alors qu’il rencontre Abi qui l’aidera dans son introspection rythmée par une chasse à l’âme conduite par un mystérieux individu pour le compte d’un démon.

Les personnages généralement développés par Milligan sont complexes avec une histoire étoffée et c’est une chose que j’apprécie beaucoup dans son écriture. Ici, étant dans un récit en 5 chapitres, on sent que c’est vraiment trop court pour qu’il puisse raconter tout ce qu’il veut et enrichir le passé de ses différents personnages. Il lance beaucoup de choses qui semblent sans réel intérêt pour l’histoire principale et qui viennent parasiter la fluidité de la lecture. Sinon, je n’ai pas passé un mauvais moment de lecture mais je m’imaginais vraiment qu’il aurait traité le sujet différemment et j’ai été un peu déçu du caractère classique de l’histoire.

Par contre, l’album m’a permis de découvrir Inaki Miranda, que je n'avais rencontré que rapidement sur du Nightwing, dont j’ai apprécié le trait. Il a un style assez classique, ce n’est pas extraordinaire mais ça fait bien le job et la composition de certaines planches est intéressante.

Ce que j’ai préféré, c’est le travail de colorisation d’Eva De la Cruz qui, à mon sens, porte les différentes ambiances : assez neutre pour la réalité, vaporeux pour les scènes astrales, psychédélique pour les moment de transe. Ça dynamise la lecture d’avoir ces changements et c’est plutôt bien fait.

Out of body est donc un récit de projection astrale assez classique sur fond de thriller fantastique avec un travail des couleurs intéressant.

Out Of BodyOut Of BodyOut Of BodyOut Of Body

J’ai été très attiré par la couverture, mais assez rapidement déçu par la lecture, je m’attendais vraiment à autre chose tant sur le fond que sur la forme. Ca reste une lecture intéressante mais n'étant pas particulièrement sensible à ce côté thriller fantastique, il ne marquera certainement pas mon esprit.

En bref

Out of body est un récit de projection astrale assez classique avec un travail des couleurs qui en dynamise la lecture. J’ai été très attiré par la couverture, mais assez rapidement déçu par le manque d’originalité. Je n’ai cependant pas passé un mauvais moment de lecture mais il ne fera clairement pas partie de mon top 50.

5
Positif

La couverture

Le travail des couleurs

Negatif

Trop d’intrigues en parallèle pour un si court récit

Une fin sans réel intérêt

Le côté fantastique est de trop à mon avis

ScoobyDam Suivre ScoobyDam Toutes ses critiques (119)
Autres critiques de Out Of Body
7
Out Of Body

Out Of Body Staff

Lire la critique de Out Of Body

Boutique en ligne
17,90€
Boutique en ligne
17,90€
Boutique en ligne
17,90€
Boutique en ligne
17,90€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)