7

Critique de Les yeux verts

par ginevra le lun. 4 déc. 2023 Staff

Rédiger une critique
Une intégrale un peu étrange avec 2 albums déjà parus et une mosaïque pour le 3e

En pleine Révolution Française, un jeune noble est envoyé en mission en France pour sauver un religieux. Mais sa mission évolue de façon bizarre : il croise une sorcière, manque d'être tué par les républicains et échoue dans un château où vivent 2 monstres à demi-femmes. C'est là qu'il récupère les fameux yeux verts pour remplacer ceux qui lui ont été crevés. Il voit alors les spectres et autres créatures hantant le monde. Puis il retourne en France pour tenter de sauver sa femme condamnée à être guillotinée à la grande colère de ses commanditaires qui lui réservaient un autre sort…

Hubert a écrit une histoire complètement démente avec des méchants très odieux et un brave gars plutôt naïf qui rencontre des alliés inattendus : une sorcière et un immortel. Il y a un peu de philosophie dans cette aventure avec l'immortel qui souhaite mourir et espère que la guillotine va enfin le délivrer de sa trop longue vie. Parmi les affreux, j'ai aimé Mr Smith, un hypnotiseur qui transfère son âme d'un corps dans un autre pour survivre et qui a dû se résigner à posséder un chien la dernière fois. Mais même en yorkshire, il reste très méchant! Il est dommage que le 3e tome n'ait jamais été terminé car il promettait de sacrés bouleversements comme on peut le lire dans la partie finale.

Zanzim a joué avec les couleurs directes pour cet album (et semble-t-il pour la seule fois de sa carrière de dessinateur). Les dessins sont un peu plus flous que je ne les connaissais dans d'autres albums. Mais ses graphismes sont superbes et la colorisation est fabuleuse. Les personnages sont expressifs, les décors réussis, les combats dynamiques.

Je regrette juste une erreur de Glénat. Le dossier du tome 3 commence avec 14 pages terminées par Zanzim, puis suit le story-board d'Hubert avant de finir par le synopsis des dernières pages. Or les 6 premières pages du story-board non numérotées correspondent aux pages finales du synopsis… en étant plus difficiles à lire car écrit tout petit. Quand on regarde mieux il apparait clairement que la 1e page sans numéro du story-board est la suite de la page n°37… J'avoue que je n'avais pas compris grand-chose jusqu'à ce que je me sois rendu compte de cette gaffe… D'ailleurs, la 6e page blanche du story-board est clairement la fin puisque Hubert note "genre Lucky Luke" (une fin avec soleil couchant).

De quoi regretter encore plus que Hubert nous ait quitté si tôt.

En bref

Un album à découvrir puisqu'il a été le 1e du duo Hubert-Zanzim. Attention seulement à ne pas lire les 6 pages non numérotées du story-board dans le dossier final à la suite des pages terminées, mais plutôt à la fin des pages numérotées car elles correspondent à la fin de l'aventure comme cela est confirmé par la lecture du synopsis. Mais on peut aussi se contenter des 2 premiers tomes qui sont très réussis.

7
Positif

histoire fantastique

quelques réflexions philosophiques sur l'immortalité et la noblesse

dessins superbes en couleurs directes

Negatif

une erreur dans le dossier final

ginevra Suivre ginevra Toutes ses critiques (2698)
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)