8

Critique de Dans les yeux de Billie Scott

par MassLunar le mar. 6 févr. 2024 Staff

Rédiger une critique
Peindre les yeux (bientôt)fermés

Dans les yeux de Billie Scott est un graphic novel qui nous entraine aux côtés d'une jeune peintre qui vient juste d'apprendre son acceptation dans une prestigieuse galerie. Entre doute, désespoir et solitude exacerbée, Billie Scott a une quinzaine de jours pour peindre dix tableaux. Alors qu'elle est en peine d'inspiration, un triste drame la frappe... Billie Scott va bientôt perdre la vue.

Pour elle, il est désormais temps de peindre comme si le temps était compté mais est ce vraiment le début de la fin ? Déterminée à réaliser ses 10 toiles, Billie Scott part à Londres où elle fera tour à tour des rencontres avec des paumés, des marginaux, tous plus éblouissant les uns que les autres !

Un magnifique premier roman graphique de la part de Zoe Thorogood, une jeune dessinatrice britannique qui s'est lancée en autodidacte dans le monde du comics après une immersion graphique dans le jeu vidéo. Il est  impressionnant de constater à quel point les premières oeuvres sont parfois empruntes d'une maturité précoce, d'une énergie créatrice folles qui est loin d'être muselée par les impératifs éditoriaux. Les premières oeuvres peuvent être sur le long terme les meilleures. Souhaitons en tout cas à  Zoe Thorogood le meilleur pour chacunes de ses bd, pour son parcours d'artiste qui s'est récemment poursuivie avec une nomination au Eisner Award et un second graphic novel , autobiographique intitulé It's Lonely at the Centre of the Earth (HiComics, janvier 2024). 

Mais revenons-en à ce début et quel début ! Je conseille chaudement Dans les yeux de Billie Scott qui nous plonge dans un récit de création inspirant, mélancolique et enivrant, qui n'éclipse pas les épreuves, la difficulté de créer, voire de vivre parfois mais qui se conclut sur un optimisme rafraichissant... Zoe Thorogood signe une première oeuvre profonde, peut-être un brin candide sur la fin mais qui fait tout simplement du bien . C'est un titre méta où la dessinatrice s'inspire elle-même de sa maladie oculaire. En effet, tout comme Billie Scott, Zoe Thorogood souffre aussi d'un décollage de la rétine qui risque sur le long terme de la rendre aveugle. D'une certaine manière, Billie Scott est un peu l'avatar paumée, condamnée très bientôt aux ténèbres de la dessinatrice elle-même. Billie Scott peint avant de devenir aveugle, l'artiste isolée fera des rencontres majeures qui l'aideront, au delà de former son art , de surmonter la peur de ce lendemain aveugle.

Récit artistique sur sa forme et son message, Billie Scott est aussi un hommage poignant aux marginaux, aux sdf , aux artistes vivants en marges, aux étudiants paumés, aux rescapés qui constituent cette galerie-fleuve. C'est un roman graphique qui parle d'art et d'amitié et qui se clôt aussi sur un message adréssé à celles et ceux qui veulent créer : ne pas hésiter. 

Au départ, Dans les yeux de Billie Scott ne s'appréhende pas facilement avec son dessin léger et enlevé, son ambiance punk créatif qu'on dirait tout droit sortie de l'esprit d'un sale gosse et son noir et blanc entremélé de couleurs figées.  Pour un peu, j'avais presque l'impression d'avoir affaire à une jeune artiste en passe de faire sa crise d'ado. Et puis voilà que l'héroine perd la vue et décide de sortir hors de son isolement. L'intrigue vient accélérer brutalement l'intrigue et lui donner un enjeu qui fait sortir l'héroine et le lecteur de sa bulle. 

Là ou le titre aurait pu  se complaire dans les élucubrations d'une artiste en mal-être dans une ambiance un peu prétentieuse et faussement rebelle, voilà que l'album nous surprend avec une galerie de personnages rencontrés et "croqués" par Billie Scott. Chacun d'eux s'avère attachant avec une pointe d'exentricité à commencer par la musicienne Rachel et chacun d'eux viendra enrichir cet album. Les couleurs seront plus présentes alors que paradoxalement l'héroine verra sa vue décliner et ce jusqu'au magnifique bouquet final à travers les dix tableaux de Billie Scott.

Zoe Thorogood nous régale avec son style rock tout en croquis et effets groovy qui s'enchainent sur plusieurs cases. Le noir et blanc plus sérieux des personnages vient se fondre dans ses notes de couleurs qui s'enchainent  que ce soit durant les actes artistiques ou en couleur de fond plus figés. Le talent de la dessinatrice est à la fois vivant et réfléchi avec vraiment une portée symbolique sur l'utilisation des couleurs et une logique dynamique quand à la cohérence des cases. Un vrai régal de lecture visuelle qui accorde une bonne importance aux émotions. Un petit regret toutefois pour un final qui flirte un peu trop à mon goût avec le happy end effréné mais bon cela permet aussi à cet album de respirer et de nous laisser sur une conclusion heureuse et inspirante. Et c'est le principal.

En somme, Dans les yeux de Billie Scott est un premier roman graphique portée par une énergie communicative et inspirante, un peu sale gosse au début, un peu candide sur la fin (de mon avis de gros blasé en tout cas ^^) mais qui est insufflé par le talent tumultueux de Zoe Thorogood, la véritable révélation derrière Billie Scott.

Mention spéciale enfin à Bubble editions  pour la qualité du travail éditoriale. Nous avons droit à un joli album couverture rigide, une maison d'édition qui laisse d'abord la parole aux premiers dessinateurs et auteurs. En espérant d'autres belles découvertes de leur part, j'ai cru comprendre que Moon Deer , une autre de leurs publications s'était également fait pas mal remarquer.

En bref

Dans les yeux de Billie Scott est un premier roman graphique amplement réussi qui nous révèle tout le talent de Zoe Thorogood qui délivre ici une première oeuvre méta sur la création et humaine de par l'importance des relations, le tout servie par une énergie communicative qui aurait peut-être gagné à encore plus de folie...

8
Positif

Un très bon premier titre porté par un style enlevé, expressif qui retransmet l'énergie de la dessinatrice

Une réfléxion méta et humaine sur l'art des plus inspirante

Une impression de lecture vivifiante et feel-good

Qualité éditoriale pour une maison d'édition détemrinée à faire découvrir de nouveaux talents

Negatif

Un ton un peu sale gosse au départ pour un final un brin candide

MassLunar Suivre MassLunar Toutes ses critiques (517)
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Boutique en ligne
20,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)