6

Critique de Je brûle pour toi #1

par Tampopo24 le mar. 6 févr. 2024 Staff

Rédiger une critique
Conquérir par le ventre !

Un de mes pêchés mignons en romance, ce sont les histoires d'amis d'enfance, alors quand on y ajoute en plus une dimension gourmande, je suis conquise par l'ambiance. Il y a en revanche des ajustements à faire côté narratif ^^

Premier manga de Noji, ce titre conçu comme un oneshot à l'origine mais qui reviendra finalement pour un second tome, est bien l'oeuvre d'une novice et cela se sent. C'est joli, il y a des intentions mignonnes mais le dessin comme la narration sont encore un peu maladroit et flageolant. Il y a ainsi des trous dans la raquette côté récit avec des raccords qui ne se font pas parfois entre les scènes et les séquences, c'est dommage.

Car en effet, il y a des éléments que j'aime beaucoup. Nous allons à la rencontre de deux hommes adultes qui se retrouvent après un temps de séparation alors qu'ils étaient amis d'enfance depuis toujours. Yûji c'était notamment éloigné de Sôichi parce qu'il pensait être le seul à avoir des sentiments pour lui, mais lors de leurs retrouvailles Sôichi se découvre une addiction pour lui ou plus précisément pour sa cuisine.

Je trouve que le côté culinaire de l'histoire confère de suite une proximité et une ambiance chaleureuse fait de petits moments d'échanges autour des plats. Cependant la mise en scène de l'autrice est un peu succincte malheureusement et on se retrouve frustrée de ne pas prendre le temps devant ces scènes du quotidien qui auraient mérité plus. Il faut dire qu'elle a préféré centrer son propos sur les retrouvailles maladroites des garçons et l'expression de leurs sentiments et désirs longtemps réprimés. Sauf que malgré ses bonnes intentions, elle le fait aussi avec plein de maladresse. Je n'ai pas réussi à me sentir réellement impliquée dans les émotions et sentiments des garçons. Je trouvais Yûji assez malaisant, avec un petit côté forceur malgré lui, et Sôichi agaçant à force de ne rien dire et de "subir". Pourtant la volonté de l'autrice semble autre mais à ne pas prendre le temps de faire parler ses personnages entre eux, il y a de quoi se méprendre. 

Elle avait entre les mains toutes les cartes pour faire une très chouette romance mais probablement a-t-elle été mal accompagnée par son tantô (responsable éditorial) car malgré l'épaisseur du tome, l'ensemble manque de scènes de développement pour rendre cette relation crédible. Alors que dans le même temps, il y a de brefs instants émouvants (avec l'employée lesbienne de Yûji), tendres et amusants (avec leur retour dans leur ville natale). Je suis frustrée. 

En bref

Avec autant de marqueurs que j'adore, je m'attendais à beaucoup aimer ma lecture. J'ai passé un joli moment, charmant, avec des héros maladroits mais humains, mais j'attendais plus. C'est encore assez jeune dans le fond et la forme, avec une narration bancale parfois et des personnages qui manquent de relief à cause d'une mauvaise direction éditoriale de cette jeune autrice. J'espère que ce sera réparé dans le second tome.

6
Positif

Une histoire mélangeant cuisine et romance

Les retrouvailles de deux amis d'enfance tout mignons mais adultes désormais

Des problématiques classiques mais touchantes, sur la première fois ou le coming-out

Negatif

Un dessin et une narration parfois maladroit

Beaucoup de pages pour pas grand-chose quand on voit le peu de développement psychologique

Un manque d'approfondissement général

Un manque de communication qui peut rendre les personnages peu appréciables alors que ça ne devrait pas être le cas

Tampopo24 Suivre Tampopo24 Toutes ses critiques (1574)
Autres critiques de Je brûle pour toi
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Boutique en ligne
7,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)