7

Critique de Dawn of jsa #1

par Auray le ven. 9 févr. 2024 Staff

Rédiger une critique
Dawn of DC

L'ère infinite vient de disparaître au profit du « dawn of ». Pour l'occasion, les séries estampillées DC vont se regrouper dans un même bouquin. Les plus râleurs d'entre nous sont déjà aux aguets en précisant que tout ne les intéresse pas, et, qu'il faudra tout acheter afin d'avoir une seule série qui les intéresse.

Ici, vous aurez par exemple, Star Girl, puis, Justice League Society of America, ainsi que leur chapitre introductif. J'avoue, la passion n'était pas au beau fixe lorsque j'ai aperçu la première. D'autant que les cases de Todd Nauck me semblaient un peu en deçà par rapport à celles de Mikel Janin.

Et pourtant, dans ces différents scénarios de Geoff Johns, j'ai été complètement surpris par les premières pages. C'est simple, on a un petit peu de Peter Pan de James Matthew Barrie avec cette recherche incessante d'enfants perdus du multivers. On y retrouve quelques surprises, comme la fille de Jay Garrick, le premier Flash. On n'a qu'une seule envie, c'est de lire leur propre série à présent, d'ailleurs, les fiches personnages en fin de tome donnent réellement ce sentiment.

Du coup, la seconde partie m'a paru bien fluctuante, surtout avec ces sauts dans le temps à chaque case. Au final, on n'avance pas tant que ça, même si le tout est lié de loin à la série de la femme étoilée. C'est dommage, car, c'est vraiment très beau. On espère vraiment que tous les éléments vont s'enclencher dans un second tome.

« On n'abandonne personne. »

En bref

Comme quoi, le fait d'avoir une autre série proposée dans le livre que celle que l'on avait en tête a plutôt du bon, en somme. Jamais je n'aurais jamais pris Star Girl, alors qu'aujourd'hui, j'aimerais bien une suite des aventures de ces enfants trouvés. Le côté joliment rétro fonctionne, contrairement à la JSA. D'ailleurs, qu'on y pense, les dessins de Todd Nauck vont dans ce sens. La dernière série est certes, ambitieuse, cependant, elle va perdre rapidement le lectorat qui voulait justement essayer de nouvelles aventures.

7
Positif

Star Girl et les enfants (re)trouvés

Un côté rétro assumé

Mikel Janin très en forme

Negatif

Un JSA lourd et répétitif

Auray Suivre Auray Toutes ses critiques (934)
Boutique en ligne
30,00€
Boutique en ligne
30,00€
Boutique en ligne
30,00€
Boutique en ligne
30,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)