8

Critique de L'Orateur

par vedge le mar. 13 févr. 2024 Staff

Rédiger une critique
Coup de dès

Marcus, célèbre orateur romain, avocat dirait-on aujourd’hui, s’est retiré du forum où s’établit la justice romaine, pour rester chez lui. Une décision qu’il regrette, pris d’un immense ennui. Un jour, son médecin grec, auquel le lie une longue amitié, vient le voir pour lui dire qu’il souhaite tuer son fils et savoir quelles en seraient les conséquences. Or, visiblement, en droit romain, un père a quasi droit de vie et de mort sur sa progéniture et ce crime pourrait être défendable, mais pas par Marcus. Qu’importe, finalement, ce n’est pas le fils mais le père qui est tué et le fils accusé de meurtre et promis à la plus dure sentence : le sac. Battu soigneusement, le condamné est enfermé dans un sac contenant un chien, un singe, un coq et une vipère, tous vivants et trainé sur les routes de Rome avant d’être jeté dans le fleuve Tibre. Convaincu de l’innocence du fils, Maître Marcus sort finalement de sa torpeur d’hypocondriaque et de son ennui pour le défendre.

Sa vision est assez particulière puisque, loin de chercher à produire la vérité, la seule chose qui importe selon lui, un orateur, est de produire la meilleure histoire pour innocenter son client. S’ensuit une course contre la montre pour trouver des preuves afin d’étayer une théorie alternative et trouver un coupable.

Le dessin est intéressant, avec la plupart des scènes dans des ambiances sombres, à l’intérieur ou en extérieur, d’où émerge des corps ou des visages nimbés de lumière. Le lecteur est plongé dans l’époque romaine, non à la manière de Martin ou Chaillet avec leur précision et leur réalisme chirurgicaux, mais dans un graphisme plus d’atmosphère.

En résumé, l’équivalent d’un avocat romain sort de sa préretraite pour défendre un jeune garçon grec, grâce à sa ténacité et son éloquence. Un récit intéressant et original avec une vision particulière de la justice où les mots et l’histoire priment sur la vérité.

En bref

l’équivalent d’un avocat romain sort de sa préretraite pour défendre un jeune garçon grec, grâce à sa ténacité et son éloquence. Un récit intéressant et original avec une vision particulière de la justice où les mots et l’histoire priment sur la vérité.

8
Positif

Une histoire bien écrite et bien mené

Une atmosphère graphique qui restitue l'époque

Negatif

vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2702)
Boutique en ligne
16,95€
Boutique en ligne
16,95€
Boutique en ligne
16,95€
Boutique en ligne
16,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)