7

Critique de Missak, Mélinée et le groupe Manouchian #1

par vedge le jeu. 15 févr. 2024 Staff

Rédiger une critique
Morts pour la France

Le 24 février, Missak Manouchian prendra place au Panthéon avec son épouse Mélinée. Apatride, puisque par deux fois la France a refusé de lui donner la nationalité française, il est, comme les membres de son groupe de résistants, de ces étrangers, morts pour la France. A l’heure où l’immigré est à la fois l’ennemi et la cause de tous les tourments, il est bon de se rappeler de tous ceux qui sont morts, oubliés, pour libérer la France et en faire l’état à nouveau souverain qu’il est devenu.

C’est Madeleine RIFFAUD, dont Jean-David Morvan raconte la vie dans l’excellente série « Madeleine résistante », qui voue une admiration sans borne au groupe FTP-MOI (Francs-Tireurs et Partisans – Main d’œuvre Immigré), qui amène le scénariste à s’intéresser au groupe Manouchian. Bien lui en a pris, car il nous livre un dossier fouillé, permettant de mieux connaître le passé et donc l’origine de l’engagement de chacun des 23 résistants composant le groupe.

Ce qui reste d’eux pour la plupart d’entre nous, c’est un poème d’Aragon et une affiche rouge sang, dans laquelle les occupants nazis les accusent d’être l’armée du crime, ramassis d’étrangers inspirés par les juifs. Après un prologue, on s’intéresse aux personnages. Eux qui figuraient sur l’affiche au travers de photos anthropométriques policières, sont traités dans la BD façon studio Harcourt dans des portraits pleine page leur rendant un juste hommage. Ce portrait est le préambule à leur histoire personnelle et le contexte de leur participation à la lutte armée.

Des cases noires et rouges racontent ensuite chacune un évènement, un attentat à la grenade, au fusil ou au révolver faisant monter la pression pour que la peur change de camp ; Pour préparer aussi la Libération que la plupart ne verront pas.

C’est un ouvrage vibrant racontant sans fard la destinée funeste de ces étrangers ayant pris fait et cause pour leur patrie d’adoption : la France. Ils sont morts pour elle en héros. Un hommage dessiné avant un juste hommage national au Panthéon.

En bref

C’est un ouvrage vibrant racontant sans fard la destinée funeste de ces étrangers ayant pris fait et cause pour leur patrie d’adoption : la France. Ils sont morts pour elle en héros. Un hommage dessiné avant un juste hommage national au Panthéon.

7
Positif

Des choix de couleurs forts et frappant

Un récit sans fard

Negatif

vedge Suivre vedge Toutes ses critiques (2703)
Boutique en ligne
25,00€
Boutique en ligne
25,00€
Boutique en ligne
25,00€
Boutique en ligne
25,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)