10

Critique de Le mécanisme #1

par Korail le sam. 24 févr. 2024 Staff

Rédiger une critique
Entre deux « Je déteste quand ils n’écoutent pas », une histoire
Marcus Carlton est un romancier qui n’a publié qu’une seule œuvre quasi-mystique au succès planétaire, Le mécanisme, avant de se suicider en sautant du Golden Gate. C’était en 1981. Son corps ne sera jamais retrouvé.

Avril 2009. Jonathan Bennett est un écrivain qui écrit sur les écrivains, « un taxi qui transporte des taxis ». Il est passionné, voire obsédé par Marcus Carlton. Il lui a même consacré trois essais.

Jonathan part en voyage à Palma de Majorque sur les traces d’un autre auteur pour apporter les ultimes corrections à son dernier livre, peut-être aussi pour fuir sa femme et leur relation qui pourrait être mieux. Sur une route perdue en montagne, il manque d’écraser un chien qui s’appelle Bennett lui aussi et il rencontre Don Carter, le maître de Bennet, un vieil homme mystérieux.

Cette rencontre étrange, presque fantastique va déboucher sur des conversations passionnantes entre les deux hommes ; notamment autour de ce livre un peu fou et qui a eu tant d’adeptes, Le mécanisme. Le vieil homme va distiller peu à peu ses idées, son savoir, ses réflexions jusqu’à marquer vraiment Jonathan. Mais qui est Don Carter ? Que faisait-il sur cette route ? Quels évènements ont conduit à cette rencontre incongrue ? Qu’est-ce que Jonathan doit comprendre ?

J’ai beaucoup aimé cette histoire, je l’ai même relue trois fois en quelques jours comme pour mieux comprendre pourquoi elle fonctionne si bien. On se laisse porter par l’ambiance, la conversation, la manipulation légère du vieil homme envers Jonathan, sa tranquillité. Le charme opère, on écoute ce que ces hommes ont à se dire, on retient les anecdotes de déjà-vus, le crash d’un avion, les cigarettes.

Les dessins sont intéressants aussi, le vieil homme, ses postures maîtrisées, les couleurs de sa maison, tout concourt à le rendre charismatique. Il y beaucoup de gros plans sur les visages, et le rendu des émotions notamment celles de Jonathan est parfait. On lit aussi bien l’agacement que la surprise, l’étonnement, ou le doute.

C’est une très belle découverte que je recommande chaleureusement !

En bref

Marcus Carlton est un romancier qui n’a publié qu’une seule œuvre quasi-mystique au succès planétaire, Le mécanisme, avant de se suicider en sautant du Golden Gate. C’était en 1981. Son corps ne sera jamais retrouvé. E,n avril 2009. Jonathan Bennett, écrivain passionné par Marcus Carlton et son Mécanisme part en voyage à Palma de Majorque. Là, il rencontre un vieil homme étrange, passionnant et mystérieux : Don Carter. De cette rencontre va découler ce roman graphique étonnant : on se laisse porter par les conversations entre les deux hommes, par le poids des mots, des histoires, des sensations de déjà-vu. C'est une œuvre intimiste magnifiée par des portraits très expressifs en plans rapprochés : un vrai coup de cœur.

10
Positif

histoire

personnages étrangement attachant

ambiance

portraits

Negatif

Korail Suivre Korail Toutes ses critiques (104)
Boutique en ligne
23,95€
Boutique en ligne
23,95€
Boutique en ligne
23,95€
Boutique en ligne
23,95€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)