9

Critique de The Mighty

par Le Doc le lun. 26 févr. 2024 Staff

Rédiger une critique
Nous avons un super-héros en chair et en os...et c'est un gars de chez nous !

The Mighty, la bande dessinée créée par Peter J. Tomasi, Keith Champagne et Peter Snejbjerg, a connu plusieurs vies. Tout d'abord chez DC Comics, la maison de Superman dont les auteurs se sont bien évidemment inspirés pour leur propre surhomme, en 2009/2010 sous la forme d'une maxi-série en 12 numéros. Pete Tomasi et Keith Champagne ont ensuite récupéré leurs droits et se sont associés avec Dark Horse pour rééditer The Mighty en 2014. Et en 2022, Image Comics a sorti une nouvelle édition de The Mighty sous une couverture de Dave Johnson que Urban Comics a reprise pour la publication française sous le label Indies.

The Mighty débute par des images d'actualités cinématographiques datant des années 50. La date n'est pas anodine puisqu'elle permet de reprendre le thème de la bombe, des essais atomiques, de la peur du nucléaire qui fut la base de nombreuses séries B de S.F. de cette période. Sauf que là, les radiations ne sont pas liées aux apparitions d'un lézard gigantesque...un marin est sorti des eaux et les scientifiques qui s'occupent de son cas sont stupéfaits lorsqu'ils découvrent l'étendue de ses pouvoirs (avec une pleine page en clin d'oeil presque obligatoire à la couverture d'Action Comics #1). 

Flash-forward. Alpha One est le seul super-héros de la Terre. Il est presque partout et pour agir avec efficacité, il a besoin de l'aide d'une organisation qui lui est dédiée, la section Omega. Les premiers chapitres présentent les protagonistes qui gravitent autour d'Alpha One, le capitaine Michael Shaw, le lieutenant Gabriel Cole et son épouse Janet...la caractérisation est bonne, Gabriel est vite attachant et le duo de scénaristes ne tarde pas à mettre en scène un premier choc. Alpha One est d'abord mutique et le moment choisi pour qu'il prononce ses premières répliques est intéressant puisqu'il correspond à un changement important dans la vie de Cole. Le récit prend quelques chapitres pour construire cette dynamique de travail qui doit faire face à des situations difficiles...et dissémine quelques petits indices pour préparer à la tournure des événements qui vont suivre...

S'il y a tout de même des instantanés légers dans les premiers numéros (notamment avec le côté fanboy de Gabriel Cole), la fin de l'épisode 4 est une scène charnière glaçante qui impose très efficacement le ton des deux autres tiers du bouquin. Je ne vais pas trop aller dans les détails pour ne pas divulgâcher mais dès le #5, The Mighty devient une enquête impeccablement ficelée, au suspense prenant et bourrée de rebondissements. L'ensemble est très bien construit, ce qui se confirme par la façon dont les révélations (comme les détails attendus des origines d'Alpha One) sont amenées au fil de ce vrai page-turner à la fin satisfaisante.

La partie graphique est également excellente. Peter Snejbjerg a créé l'univers visuel de la série et si son travail était déjà très bon, j'avoue une préférence pour son remplaçant à partir du #5, Chris Samnee. Le futur dessinateur de Thor, the Mighty Avenger et de Daredevil n'était pas encore très connu à l'époque mais cela allait vite changer. Tout ce que j'apprécie dans son style était déjà là, dans l'expressivité des visages, le découpage de l'action ou encore le travail sur les ombres. Un autre dessinateur est présent dans ces pages car Leonard Kirk a illustré trois histoires courtes publiées par Dark Horse qui explorent le passé de Alpha One en s'arrêtant sur une décennie différente. Un bonus qui peut sembler superflu (car la série principale se suffit à elle-même) mais Keith Champagne (sans Tomasi cette fois) a soigné ses ambiances dans ces trois vignettes solides.

En bref

Les bonus de fin de volume proposent le carnet de croquis commenté de Peter Snejbjerg et Chris Samnee, une série d'illustrations par Samnee et des recherches de couverture par Ryan Sook.

9
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (1580)
Boutique en ligne
30,00€
Boutique en ligne
30,00€
Boutique en ligne
30,00€
Boutique en ligne
30,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)