7

Critique de Spectacular Spider-Man #27

par Le Doc le sam. 2 mars 2024 Staff

Rédiger une critique
L'aveugle guidant l'aveugle...

Frank Miller avait à peine 21 ans lorsqu'il débuta sa carrière dans les comics en dessinant des histoires courtes pour des anthologies publiées par Gold Key et DC (The Twilight Zone, Weird War Tales...). Fin 1978, il se retrouve déjà chez Marvel et signe un épisode de la série John Carter, Warlord of Mars. Parmi ses premiers travaux en fill-in, le plus mémorable reste celui pour lequel il a illustré pour la première fois le personnage qui allait donner un coup de fouet à sa carrière...le diptyque Peter Parker : The Spectacular Spider-Man #27/28, avec Daredevil en guest-star.

Entre la première apparition du mystérieux Carrion et l' affrontement contre l'organisation criminelle de la Maggia dirigée par le Maraudeur Masqué, Bill Mantlo ne ménage pas l'Homme-Araignée. Le #27 débute en pleine action, avec un Spider-Man en pleine panique après avoir été aveuglé par l'arme du Maraudeur. Le héros reçoit l'aide de Daredevil dans ce moment difficile...l'Homme sans Peur l'emmène d'abord voir un spécialiste de sa connaissance avant de prêter main forte à Spidey pour contrer les plans du Maraudeur (vilain que DD connaît très bien)...

Même si l'encrage de Frank Springer n'était pas vraiment adapté à son style, Frank Miller montrait déjà avec ces deux épisodes qu'il avait le potentiel pour dessiner les aventures de Daredevil, notamment dans l'ambiance urbaine des scènes entre DD et Spider-Man, la chorégraphie de l'action et la représentation du sens radar. Le cliffhanger est bon (avec le saugrenu androïde du Maraudeur qui se transforme en une sorte d'oiseau piégé...un bombdroid) et l'épisode suivant reprend sur le même rythme enlevé. Bill Mantlo ne fait pas souffler Spider-Man puisqu'à peine guéri et DD parti, l'Araignée est attaqué par Carrion (mais ceci ne concerne pas ces petits billets de l'année anniversaire du justicier aveugle)...

Frank Miller savait qu'avec Daredevil, il pourrait travailler le genre d'atmosphère qu'il affectionne...les films noirs, les crime comics dans un univers de super-héros. Il n'a pas attendu longtemps pour devenir le nouveau dessinateur régulier de Daredevil, son premier numéro (le #158) est sorti deux mois (en se basant sur les dates de couverture) après ces Spectacular Spider-Man.

En bref

7
Le Doc Suivre Le Doc Toutes ses critiques (1580)
Autres critiques de Spectacular Spider-Man
Boutique en ligne
36,00€
Boutique en ligne
36,00€
Boutique en ligne
36,00€
Boutique en ligne
36,00€
Laissez un commentaire
Commentaires (0)